/news/green
Navigation

Un an de plus de liberté pour les caribous de la Gaspésie

Un an de plus de liberté pour les caribous de la Gaspésie
Photo Robert Fréchette

Coup d'oeil sur cet article

Les derniers caribous de la Gaspésie devront patienter un an de plus que prévu avant de connaitre le même sort que ceux de Charlevoix et de Val-d’Or en se faisant enfermer dans un enclos destiné à les protéger. 

• À lire aussi: 50 caribous menacés abattus sur la Côte-Nord

• À lire aussi: La commission sur le caribou débutera ses consultations à la mi-avril

• À lire aussi: Le déclin du caribou créera «un préjudice irréparable» envers les Premières Nations

Selon ce qu’a rapporté «Le Devoir» mardi soir, la trentaine de caribous montagnards qui forment la harde de la Gaspésie n’ont pu être capturés au cours de l’hiver en raison de conditions météorologiques défavorables.

Ce faisant, le gouvernement a décidé de reporter à 2023 la capture des femelles gestantes de la harde. Celles-ci devaient être amenées sur deux sites, sur les monts Albert et McGerrigle, afin de protéger leurs faons au cours des premiers mois de leur vie.

À l’image de celles de Charlevoix et de Val-d’Or, la harde de caribous de la Gaspésie disparaît rapidement.

Selon un rapport d’inventaire dévoilé en décembre dernier, seulement 29 bêtes ont pu être dénombrées lors de la dernière évaluation, si bien que les scientifiques considèrent qu’il ne reste plus qu’entre 32 et 36 caribous dans cette population. En plus, seulement cinq faons avaient été repérés du côté du mont McGerrigle, contre aucun du côté du mont Albert.

Le déclin de cette population isolée est sans conteste, elle qui comptait au moins 89 individus il y a à peine neuf ans, en 2013.

«La population de caribous montagnards de la Gaspésie subsiste dans un contexte de grande précarité en raison de la faible taille des groupes fréquentant les trois secteurs, du faible taux de recrutement et du peu d’échanges entre ces groupes», a d’ailleurs soulevé le ministère de la Faune dans son rapport.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.