/news/currentevents
Navigation

De plus en plus de Québécois ciblés par la fraude d’identité

De plus en plus de Québécois ciblés par la fraude d’identité
Stevens LeBlanc/JOURNAL DE QUEBEC

Coup d'oeil sur cet article

Les fraudes en ligne continuent d’augmenter dans la province, plus particulièrement en ce qui concerne la fraude d’identité, une situation qui préoccupe de plus en plus les Québécois, selon un récent sondage Interac.

• À lire aussi: «Fraude du petit-fils»: un octogénaire permet l’arrestation d’un suspect

Près de 40 % des Québécois interrogés ont indiqué qu’ils font face à des fraudeurs d’identité au moins une fois par semaine.

Un peu plus d’un Québécois sur quatre (28 %) a été la cible d’une tentative de fraude qui utilisait certaines données personnelles, comme le nom (65 %), l’adresse (32 %) ou encore la date de naissance (13 %).

«Ce sondage nous montre que pour gérer leur vie sur la Toile, de nombreuses personnes se sont vues contraintes de prendre des risques qui pourraient les avoir rendues plus vulnérables aux cybercriminels tentant de mettre la main sur leurs données en ligne pour ensuite les utiliser afin de piéger d’autres personnes», a expliqué mercredi Rachel Jolicoeur, directrice, prévention et stratégie de la fraude chez Interac Corp.

Une grande majorité des sondés (84 %) ont jugé qu’ils n’avaient pas assez d’informations sur les moyens pour protéger les données d’identité en ligne. À ce sujet, 91 % des répondants québécois souhaitent que les gouvernements agissent contre ce type de fraude.

Le sondage a été mené par Hill+Knowlton Strategies pour le compte d’Interac Corp. auprès de 1700 adultes résidant au Canada en février 2022.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.