/lifestyle/food
Navigation

Dans la cuisine avec Colette Provencher: les produits d'ici au menu

Colette Provencher
Chantal Poirier / Le Journal de

Coup d'oeil sur cet article

Avec Colette – inutile d’ajouter son nom de famille –, on sait tout de suite que la météo sera dans la conversation. Nous sommes tous, depuis plus de 20 ans, à l’écoute de ses prévisions météorologiques sur les ondes de TVA. Elle parvient même avec son sourire et sa joie de vivre à rendre une tempête de neige ou un froid polaire supportable. 

Côté culinaire, c’est ce même enthousiasme qui la porte, lui donne envie de pousser et de convaincre les gens à acheter des produits québécois. La devise de Colette pourrait être le Québec d’abord, le Québec toujours, le Québec d’amour. 

Questionnaire gourmand 

Le matin, thé ou café ?

Café espresso, avec une larme de lait, c’est bien important pour moi, car si je n’ai pas cette dose de café matinal, ça me manque toute la journée, donc, il me le faut pour être bien.

Croissant ou gruau, fruits... ?

Des rôties, des fromages, du beurre de noix, car le beurre d’arachide, même le bio, ne me rassasie pas assez et j’ai un petit creux dans la journée, alors le beurre de noix me sied mieux. On en trouve facilement dans les épiceries, comme chez Tau, Avril, Rachelle Béry... Mais aussi de plus en plus dans les supermarchés.

Ça, c’est la semaine, mais la fin de semaine, c’est quoi ?

La fin de semaine pour moi, c’est le temps pour les plus gros déjeuners, de bons brunchs avec les enfants : des œufs brouillés bien onctueux, des fruits comme des pommes, raisins, bananes. Un peu de baguette coupée en deux, grillée, un peu de beurre et du cheddar fort, j’adore. C’est presque un petit rituel familial, il y a un petit moment de partage, c’est relax, j’adore ça.

Pain tranché ou baguette ?

Plutôt la baguette, surtout la fin de semaine, je me gâte. J’aime la boulangerie Canael à Bromont, tout ce qui est fait là me comble de joie, c’est un pur délice.

Fromage ou dessert ?

Spontanément, je répondrais que je suis très très fromage, mais je suis intolérante au lactose, je dois donc faire un peu attention. Mais le Québec en la matière tire bien son épingle du jeu et il est facile de trouver de très bons fromages d’ici sans lactose. J’ai quand même la dent sucrée, alors un bon morceau de chocolat noir après le souper me comble aussi. Sinon, au restaurant, je vérifie s’il y a de la crème dans les desserts, car ça, je ne peux pas. Tarte à la lime, sans crème évidemment, et j’adore les desserts aux framboises.

Viande ou poisson ?

Je suis une amoureuse du poisson. Il faut dire que je suis gâtée, car mon entourage, mes neveux, mes nièces, m’offrent des poissons de pêche de lacs et de rivières, la fraîcheur est exceptionnelle. C’est un vrai bonheur lorsque j’en mange. Truite, doré, saumon, c’est un grand privilège de pouvoir avoir accès aux merveilleux produits de chez nous. C’est aussi le cas pour la viande, j’ai le privilège de manger de la viande de chasse, c’est formidable. Sinon de la volaille, viande rouge bio, des produits de petits éleveurs et producteurs locaux, il faut les encourager, c’est notre avenir commun au Québec.

Avec le steak, salade ou frites ?

Moi, je suis patate (rire) ! Ma mère faisait des fricassées et je lui disais, pas de viande, mais donne-moi des patates... Mais pour revenir à la question, je dirais moitié frites, moitié salade.

Végé ou carné ?

Un peu de viande, un peu de poisson, des légumes, des légumineuses, du tofu, du seitan... Bref, pour résumer, je dirais que j’ai pas mal une alimentation équilibrée.

Caramel ou chocolat ?

Je vais dire chocolat, mais je fais un formidable caramel au beurre et fleur de sel. Il faut bien respecter les différentes étapes et la température de la cuisson, mais une fois fait, c’est du bonheur que j’offre en petits pots à ceux que j’aime.

Gâteau ou biscuit ?

Biscuit, genre biscotti, je trouve que ça comble rapidement un petit besoin de gourmandise.

Colette Provencher
Photo Adobe Stock

Bière ou vin ?

Vin.

Blanc ou rouge ?

J’étais rouge avant et même uniquement rouge, alors que maintenant, je suis vin blanc. C’est très agréable pour moi de m’amuser à découvrir les différentes notes et saveurs des vins blancs. Sancerre, chablis, des sauvignons, des chardonnays, j’aime les vins complexes qui me font voyager.

Colette Provencher
Photo Adobe Stock

Bulles ou cocktail pour l’apéro ?

Un verre de vin blanc (rire) !

Présente-moi ton accessoire de cuisine chouchou et pourquoi l’avoir choisi ?

Un couteau à pain qui me sert un peu à tout, c’est fou, car ses petites dents fines me permettent de couper autant du pain que des tranches de tomates, un passe-partout formidable.

As-tu un petit rituel lorsque tu prépares les repas ? Petit verre de vin, musique d’ambiance, tu chantes ?

Un verre de vin pour me mettre dans l’ambiance et relaxer un peu. Sinon, pour mes invités, j’aime les recevoir avec une table bien mise, ils ne font rien, ne participent pas, je les reçois comme si nous étions au restaurant. Ils savent que ce n’est pas dans mes habitudes de dire : toi, tu apportes la salade, pis toi le dessert, non non non, je m’occupe de tout et mes invités, je les gâte.

As-tu une recette chouchoute que tu fais à tes invités ?

Mon fils m’a fait découvrir la cuisson sous vide avec le thermo circulateur, c’est merveilleux pour avoir une cuisson parfaite et moelleuse. Alors une belle volaille cuite sous vide, c’est tendre, jamais sec et en plus, tu peux la faire d’avance et passer plus de temps avec les invités.

Raconte-moi la réalisation culinaire que tu fais souvent.

Un thon rouge juste saisi. Un poisson à la cuisson rosée comme une truite saumonée, un bon potage velouté, une salade de betteraves jaunes avec des haricots verts et des pacanes caramélisées. Aussi, un beau plat mijoté, comme un osso buco, un bon rôti à la cuisson lente qui sent bon dans la maison.

Salade de betteraves jaunes
Photo courtoisie
Salade de betteraves jaunes

Dis-nous qu’il t’est déjà arrivé de servir un plat complètement raté... lol !

J’aime les légumes croquants et un jour, j’ai servi des légumes presque pas cuits, même les pommes de terre, et tout le monde riait de moi, et puis moi aussi.

Meilleure expérience culinaire à vie au restaurant ?

J’ai eu de belles expériences dans les restaurants dans ma vie, mais un souvenir mémorable avec les enfants en Afrique du Sud, pendant trois semaines, tout ce que nous mangions était une découverte et très bon.

Ça sentait quoi chez toi, dans la cuisine, lorsque tu étais petite ?

Ça sentait le steak cuit dans le beurre, ça vient de là ma passion pour le beurre. Pour souligner les 100 ans de ma mère, si elle était encore parmi nous, avec ma famille, nous avons reproduit exactement sa recette de creton que mon frère a réussi à retrouver, un beau souvenir. 

Carnet d’adresses 

Tes restos préférés ?

  • Bravi, Le tire-bouchon, Chez Lionel, les trois à Boucherville.
  • Le Cru à Saint-Lambert.
  • Chez Boulay bistro Boréal à Québec.
  • Auberge Saint-Antoine à Québec.

Bonnes boutiques chouchoutes ?

  • Sur la Rive-Sud, il y a L’Amour du pain et Les Enfarinés, mon chouchou ultime, c’est vraiment Canaël, à Bromont.
  • Fruiterie Valmont à Boucherville, je trouve plein de choses gourmandes là-bas, même des variétés de sel parfumé et une marque en particulier que j’aime beaucoup qui s’appelle KANEL ÉPICES, c’est vraiment très bon.

Produits culinaires chouchous ?

  • Les préparations crémeuses de soya Belsoy, une belle découverte pour moi.
  • Les produits de la marque Arla.
  • Les produits de Natrel aussi qui a une belle gamme de produits sans lactose.
  • Les fameuses saucisses de Ils en fument du bon.

Plat préféré au restaurant ?

Tartare, c’est toujours un bonheur, surtout un tartare de poisson.

De quoi ne peux-tu pas te passer en cuisine ?

Du beurre, impossible de vivre sans...

Gourmandise coupable ?

Chips, sel et lime.

Ton style de cuisine préféré ?

Méditerranéenne, surtout, car j’aime la fraîcheur, les tomates, l’huile d’olive, les poissons, les herbes fraîches, l’ail frais du Québec... 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.