/lifestyle/food
Navigation

Les adresses du Cuisinomane: apportez votre vin

Coup d'oeil sur cet article

Les restaurants « apportez votre vin » permettent non seulement de sauver le coût de l’alcool sur une facture, mais sont également une bonne occasion d’apporter une très bonne bouteille de vin, puis de laisser le reste du travail entre les mains de professionnels. Si vous n’êtes pas un grand connaisseur de vin, n’hésitez pas à demander à un membre du personnel quelques suggestions en accord avec le type de cuisine et le menu du moment proposé. À vos calepins, voici une petite sélection de bons restaurants « apportez votre vin » pour tous les goûts. 

O’Thym  

Photo courtoisie, Gabriel Fournier photographe
  • othym.com 
  • 1112 boulevard de Maisonneuve Est, Montréal  

Au restaurant O’Thym, la richesse du terroir québécois est célébrée 12 mois par année. Été comme hiver, le chef Noé Lainesse sublime les ingrédients provenant de petits artisans du Québec en les travaillant justement et consciencieusement. On aime le court menu qui évolue selon les meilleurs ingrédients de saison, permettant ainsi de découvrir les multiples facettes de la brigade en cuisine. Une bouteille de vin du Québec serait d’ailleurs bien d’adon pour célébrer ! 

Les Cuisiniers, Yamato et DiVino  

Photo courtoisie

Trois restaurants indépendants « apportez votre vin » à l’intérieur d’un même complexe, trois concepts complètement différents, une seule équipe compétente. C’est le pari réussi du chef Ian Perreault, qui chapeaute avec sa brigade Les Cuisiniers ; un bistro français, Yamato ; un restaurant japonais, puis Divino ; un italien où les pâtes fraîches sont au cœur du menu. Pour quel pays votre estomac balancera-t-il ? 

Khyber Pass  

Photo courtoisie, Design Shop

Autant dans le décor que dans les assiettes, le restaurant afghan Khyber Pass est une vraie invitation au voyage. Depuis plus de 20 ans, la famille propriétaire partage aux Québécois une parcelle de leurs mœurs et recettes traditionnelles. Ici, l’agneau est le produit phare de la maison ; celui-ci est apprêté de maintes façons, toujours en restant fidèle aux parfums authentiques des épices. Pour accompagner, on préfère un vin rouge aux tanins « chauds » et légèrement épicé, comme certains pinots noirs ou cabernet-sauvignon. 

État-Major  

Photo courtoisie, Constance Tassé-Gagnon

Avec les années, le restaurant État-Major a su se positionner comme une adresse incontournable où la constance et le bon service sont toujours au rendez-vous. On y sert une cuisine d’inspiration française généreuse, gourmande et habilement exécutée. Bien accompagné de vos invités ainsi que d’une – ou de quelques bonnes bouteilles –, tous les ingrédients seront réunis pour passer une belle soirée. 


♦ Tommy Dion est chroniqueur/critique gastronomique et fondateur de la plateforme web et guide gourmand www.lecuisinomane.com.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.