/news/currentevents
Navigation

Une jeune femme dans la vingtaine poignardée à Montréal

Le suspect arrêté est connu des services policiers

Coup d'oeil sur cet article

Une jeune femme luttait pour sa vie hier soir après avoir été poignardée par un homme dans un appartement situé dans l’arrondissement Mercier Hochelaga-Maisonneuve à Montréal.

Vers 19 h, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a été appelé pour ce qui semblait être une altercation dans un appartement de la rue Aylwin.

Photo Agence QMI, Thierry Laforce

« Arrivés sur les lieux, les policiers ont localisé une femme dans la vingtaine qui a été agressée à au moins une reprise au haut du corps par arme blanche », a indiqué l’agent Jean-Pierre Brabant, du SPVM.

Selon les informations obtenues par Le Journal, la jeune femme saignait abondamment à l’arrivée de la police. L’arme du crime aurait été retrouvée sur place.

Photo Agence QMI, Thierry Laforce

« Le lien est toujours inconnu, à savoir si la victime et l’agresseur se connaissaient ou s’ils ont déjà eu une relation. C’est sûr que c’est une hypothèse qui est sur la table présentement et que les enquêteurs vont devoir vérifier », indique la porte-parole du SPVM, Mariane Allaire Morin.

Les autorités craignaient pour la vie de la femme dont l’identité n’avait pas été révélée en fin de soirée.

Photo Agence QMI, Thierry Laforce

Le suspect, Jerry Avril, est un homme de 32 ans connu des policiers et qui compte une trentaine de dossiers à son actif. Il a rapidement été arrêté près des lieux de l’événement.

Ayant du sang sur les mains, il a été transporté à l’hôpital pour vérifier qu’il n’était pas blessé. Il devait être rencontré plus tard par les enquêteurs.

Connu des policiers

Il avait été accusé en décembre dernier pour une histoire d’agression armée survenue dans un contexte conjugal.

Le suspect, Jerry Avril, a été arrêté près des lieux de l’agression armée vendredi soir.
Photo Agence QMI, Thierry Laforce
Le suspect, Jerry Avril, a été arrêté près des lieux de l’agression armée vendredi soir.

Avril avait également fait les manchettes en février 2018 après avoir sorti une arme à feu dans un bar de la rue Jean-Talon. Il avait plaidé coupable aux accusations et avait écopé d’une peine de 15 mois de prison ainsi que d’une interdiction à vie de posséder une arme à feu. 

Si le décès de la victime est confirmé, ce serait le cinquième féminicide depuis le début de l’année 2022 et le troisième en seulement dix jours.

Photo Agence QMI, Thierry Laforce

La semaine dernière, Madeleine Désormeaux, 68 ans, aurait été tuée par son conjoint, Laurent Thibault, à Lebel-sur-Quévillon, dans le Nord-du-Québec. L’homme de 76 ans aurait ensuite retourné l’arme contre lui.

Le lendemain, un homme de 49 ans a été accusé du meurtre non prémédité de sa conjointe dont le corps a été retrouvé dans les décombres de leur résidence incendiée à Sainte-Agathe-des-Monts.

AUTRES VICTIMES   

18 février

Meurtre de Patrizia Rao, 59 ans, suivi du suicide de son conjoint Frédérick-Lynn Blair, 63 ans, à Dunham, en Estrie.

19 février

Meurtre de Maria Cristovao, 71 ans, suivi du suicide de son conjoint Joao Marques, 75 ans, à Laval.

31 mars

Meurtre de Madeleine Désormeaux, 68 ans, suivi du suicide de son conjoint Laurent Thibault, 76 ans, à Lebel-sur-Quévillon.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.