/finance/business
Navigation

Dans l’œil du Québec inc.: deux dirigeantes de Dollarama encaissent de jolis profits

Coup d'oeil sur cet article

Chaque semaine, nous faisons un survol des transactions d’initiés, des investissements dans les entreprises d’ici et de l’actualité des sociétés cotées en Bourse.

• À lire aussi: Bientôt des produits à 5 $ chez Dollarama

Elles exercent des options d’achat d’actions 

Photo courtoisie

La cheffe de l’exploitation de Dollarama, Johanne Choinière, a empoché un gain de près de 6,8 millions $ en exerçant des options d’achat d’actions de l’entreprise québécoise, cette semaine. Sa collègue Josée Kouri, qui occupe le poste de première vice-présidente aux affaires juridiques, a pour sa part réalisé un gain de plus de 2,6 millions $ de la même manière. Le titre du détaillant a récemment atteint un sommet historique de plus de 76,50 $ à la Bourse de Toronto. Soulignons que la Fondation Rossy, contrôlée par la famille fondatrice de Dollarama, a annoncé la semaine dernière la vente d’un bloc d’actions de l’entreprise ayant une valeur de plus de 82 millions $.

W Investissements amasse 150 M$ 

La firme montréalaise W Investissements a révélé cette semaine avoir récolté 150 millions $ pour son deuxième fonds. De cette somme, pas moins de 125 millions $ ont été recueillis auprès d’entrepreneurs et d’investisseurs québécois, dont Desjardins, qui a misé 25 millions $. W investit dans des entreprises québécoises ayant une valeur d’au moins 30 millions $. Dans son portefeuille, on compte notamment Lion Électrique, Devimco, Averna, Cognibox et Gelpac.

Noble Foods vendue à des Européens 

Le fabricant de barres nutritionnelles et énergétiques Noble Foods de Pointe-Claire a récemment été avalé par l’entreprise belge EMPWR pour une somme qui n’a pas été divulguée. Fondée en 1999, Noble appartenait depuis 2018 à la firme Novacap de Brossard dans la foulée d’une transaction financée en partie par Investissement Québec. En 2020, Noble a mis la main sur Betty Lou, une entreprise de l’Oregon.

De l’aide en IA pour BRP  

Photo courtoisie

Bombardier Produits récréatifs (BRP) de Valcourt vient de recevoir une aide de 2,1 millions $ de la part de la supergrappe Scale AI pour lancer un projet d’intelligence artificielle de 4,4 millions $. « Nous cherchons à améliorer nos capacités prédictives de la demande des clients, ce qui bonifiera l’efficacité et l’agilité de notre chaîne d’approvisionnement », a expliqué Sandy Scullion, un dirigeant de BRP. Scale AI est financée par Ottawa et Québec. 

Ils achètent du Taiga et du Nouveau Monde 

Nathalie Pilon, qui siège au conseil d’administration de Nouveau Monde Graphite depuis la fin de 2020, vient d’acheter ses premières actions de la minière québécoise. Cette semaine, elle a investi un peu plus de 85 000 $ dans Nouveau Monde. Mme Pilon est une ancienne présidente de la division canadienne de la multinationale suédo-suisse ABB. De son côté, le nouveau chef des finances de Taiga Motors, Éric Bussières, a misé 50 000 $ sur le constructeur de motoneiges et de motomarines électriques.

Deux dirigeants de Savaria exercent des options 

Photo courtoisie

Trois administrateurs de Savaria ont récemment exercé des options. Caroline Bérubé a ainsi réalisé un profit d’un peu plus de 100 000 $ alors que Jean-Louis Chapdelaine a touché près de 95 000 $ et Peter Drutz, un peu plus de 85 000 $. Fabricant d’ascenseurs résidentiels et de sièges d’escalier établi à Laval, Savaria a une valeur boursière d’environ 1 milliard $.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse jdm-scoop@quebecormedia.com ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.