/travel/destinations/quebec
Navigation

Explorer le Marais de la Rivière-aux-Cerises

Explorer le Marais de la Rivière-aux-Cerises
Photo courtoisie, LAMRAC La passerelle du sentier du Pionnier s’étire sur 1,2 km. C’est l’une des plus longues au Québec.

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir marché un peu dans la gadoue ou dans la boue, on se retrouve les pieds bien au sec sur une passerelle reliant le Centre d’interprétation du marais et les abords de la ville de Magog. En arrière-plan se dresse le mont Orford.

La passerelle sur pilotis s’étire sur 1,2 km. C’est l’une des plus longues au Québec.

Facile d’accès

On s’y rend en partance du stationnement de la rue Dumoulin ou par des sentiers du côté du centre d’interprétation. Se trouvant sur le sentier du Pionnier, la passerelle traverse la rivière aux Cerises, laquelle rejoint le lac Memphrémagog.  

Prévoyez une heure ou deux pour le trajet total aller-retour, selon votre rythme. Une fois passée la fonte des neiges et une fois les sentiers durcis, c’est même accessible avec un fauteuil roulant. Si on part du centre d’interprétation, il y a toutefois une petite pente à monter. 

Une des extrémités de la passerelle, près de la ville de Magog.
Photo courtoisie, LAMRAC
Une des extrémités de la passerelle, près de la ville de Magog.

Vraiment unique, le parcours traverse boisés,v marais et tourbières. La passerelle nous fait explorer un territoire qui serait en grande partie inaccessible, tout en permettant d’éviter le piétinement du sol particulièrement fragile en milieu humide. 

Un joyau protégé

Dire que le marais de la Rivière-aux-Cerises a failli être détruit par la mise en place d’un dépotoir dans les années 1950 et 1960. Mais le marais a finalement été sauvé des eaux. 

Abritant une grande variété d’oiseaux, de mammifères et d’amphibiens, le territoire a été sauvegardé grâce à son acquisition par la Ville de Magog, avec le soutien de la Fondation de la faune du Québec. L’organisme Les Amis du marais de la Rivière-aux-Cerises (LAMRAC) en assure la gestion. 

Entre Ciel et Terre

Tel est le nom de l’exposition permanente mettant en valeur une remarquable collection de sculptures d’oiseaux, don de Paul Desmarais et de son épouse, Hélène. La collection au Centre d’interprétation du marais – Espace muséal Desmarais occupe une grande salle bénéficiant de la lumière du jour. 

Le Centre d’interprétation du marais – Espace muséal Desmarais abrite une remarquable collection de sculptures d’oiseaux.
Photo courtoisie, LAMRAC
Le Centre d’interprétation du marais – Espace muséal Desmarais abrite une remarquable collection de sculptures d’oiseaux.

On y retrouve plusieurs oiseaux rares et menacés, dont le petit blongios nichant au marais. D’un réalisme saisissant, les 21 pièces ont été sculptées par l’artiste Louis St-Cyr et peintes par Brenda Fry. Art et nature ne sauraient être en plus belle harmonie.


MARAIS DE LA RIVIÈRE-AUX-CERISES  

  • Sentiers : 5 km 
  • Frais d’entrée : gratuit 
  • Stationnement : 2,50 $ l’heure, 10 $ par jour 
  • Centre d’interprétation et exposition : du mercredi au dimanche entre 10 h et 16 h  

★ maraisauxcerises.com 

D’AUTRES IDÉES DE SORTIES 

Le long de la Doncaster
À Sainte-Adèle, un sentier longe les deux rives de cette jolie rivière aux eaux tumultueuses. Raquettes, crampons ou bottes, selon les conditions. Chiens en laisse admis. Droits d’accès en ligne.
► sainte-adele.net/doncaster/

L’Anse-du-Port
Si vous passez voir les oies des neiges à Baie-du-Febvre, ne manquez pas de vous rendre au bout de la rue du Fleuve Ouest, à Nicolet.Une passerelle avec une tour d’observation donne sur le vaste lac Saint-Pierre
► tourismenicoletyamaska.com


COVID-19 : Avant vos déplacements, veuillez consulter les consignes sanitaires en vigueur au quebec.ca/coronavirus

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.