/misc
Navigation

Une brigade défensive volée

Sénateur vs Canadiens
Photo Martin Chevalier Jordan Harris tentant de se défaire d’Alex Formenton des Sénateurs d’Ottawa lors du match présenté au Centre Bell mardi dernier.

Coup d'oeil sur cet article

Si la tendance se maintient, le Canadien pourrait présenter lors de la saison 2023-24 une brigade défensive presque exclusivement composée de joueurs obtenus en perpétrant des vols en plein jour.

Jordan Harris fait de superbes débuts à la ligne bleue du CH. Constamment en mouvement, il s’économise tout en gardant une longueur d’avance sur le jeu qui se dessine devant lui. 

Il doit cela à son intelligence au jeu. Elle est supérieure. Harris excelle pour tuer des jeux. Sa relance est d’une redoutable efficacité. Toute en nuance et en simplicité. Certains sont très rapides à mettre en doute son potentiel apport offensif. Je les invite respectueusement à aller faire une belle grande marche. Ou à faire ce qu’ils n’ont pas fait depuis quatre ans : regarder des matchs de Harris à l’université Northeastern. 

Des vols

Jordan Harris a été le 71e choix total de l’encan amateur de 2018. Vingt-neuf défenseurs ont entendu leur nom avant lui lors de cet encan. Je miserais le chalet que d’ici cinq ans on parlera à juste titre de Harris comme du vol de l’encan 2018 en défense. 

Devant Alexander Romanov qui demeure lui aussi un vol de grand chemin. Personne n’avait Romanov sur sa liste, du moins pas avant la quatrième ronde en 2018. Marc Bergevin l’a appelé au 38e échelon total en deuxième ronde. 

Le genre de pari que les DG affectionnent lorsqu’ils disposent de plus d’un choix dans une même ronde. Le CH parlait trois fois au deuxième tour en 2018. 

Justin Barron a été le choix de premier tour de l’Avalanche du Colorado en 2020, le 25e au total. Cinq défenseurs ont été réclamés avant Barron en première ronde, dont Kaiden Guhle par le Canadien. Barron n’est pas à proprement parler un vol lors d’un repêchage. Mais il pourrait devenir l’un des grands larcins de Kent Hughes sur le marché des transactions. Le choix de deuxième tour du Colorado en 2024 a accompagné Barron vers Montréal alors qu’Artturi Lehkonen a fait le trajet vers les Rocheuses... 

On aime beaucoup Lehkonen. On lui souhaite des séries de feu et une coupe Stanley au bilan de Joe Sakic. Un baume sur la plaie vive de s’être fait subtiliser un projet aussi élégant et prometteur que Barron...

L’avenir de Mailloux

Logan Mailloux va jouer dans la LNH. Est-ce que ce sera à Montréal ? La recrudescence de bons espoirs en défensive permet d’envisager d’impliquer Mailloux dans une transaction. Il faudrait que l’équipe qui acquiert ses services consente à avaler un des gros contrats qui pèsent sur le CH. Idéalement Gallagher, sinon Dvorak. 

Les probabilités que Mailloux fasse ses débuts ailleurs qu’à Montréal existent certainement. S’il demeure avec l’organisation, il faudra se rappeler que Marc Bergevin l’a réclamé au 31e rang de la première ronde en 2021. Rien d’officiel, mais il semble que la suggestion commune à travers la LNH était de ne pas toucher à Mailloux avant la deuxième ronde. S’il devient le bon jeune homme et l’exceptionnel défenseur anticipé, il faudra aussi parler d’un vol. 

Harris, Barron, Romanov et Mailloux dans la brigade en même temps. Ça va crier au voleur aux quatre coins de la LNH. Ajoutez Guhle et le vétéran Letang et ça fera une superbe brochette au départ de la saison 2023-24... 

Coup de cœur   

Sénateur vs Canadiens
Photo d'archives, Didier Debusschère

À Charles Hamelin. Le plus grand olympien hivernal de l’histoire du Canada tire sa révérence ce week-end. Écrire que ce sera chargé en émotions est un euphémisme. Ça se passe à l’aréna Maurice-Richard aujourd’hui et demain. Charles va enfin patiner devant les femmes de sa vie, Geneviève et Vivi. « Tu veux pas manquer ça ! » 

Coup de gueule   

Sénateur vs Canadiens
Photo Martin Chevalier

Au clash de cultures de plus en plus perceptible dans la Ligue nationale. Je ne vise personne directement. Toutefois, je constate la collision entre deux visions bien différentes du hockey. Celle des vétérans adeptes du code fait face à celle des jeunes joueurs qui souhaiteraient le réécrire au goût du jour. Les incidents Beagle/Zegras/Terry ainsi que Gallagher/Stützle en témoignent. 

Un p’tit 2 sur...   

Sénateur vs Canadiens
Photo d'archives, AFP

Une autre victoire du Canadien un samedi soir contre des Leafs en feu. Auston Matthews est probablement le meilleur joueur de la Ligue nationale actuellement. Mais les bleus ont ce petit quelque chose de moins contre le CH. Un complexe d’infériorité dissimulé derrière un excès de confiance. Ils se moquent du CH, ils le trouvent laid. Partant de ça, Montréal mène 1 à 0 avant que la rondelle tombe.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.