/news/society
Navigation

La saison de pêche au crabe des neiges du Golfe ouvrira mercredi

La saison de pêche au crabe des neiges du Golfe ouvrira mercredi
Photo AGENCE QMI, Hélène Fauteux

Coup d'oeil sur cet article

La pêche au crabe des neiges de la zone 12 du sud du Golfe ouvrira finalement au lever du jour, à 5h, mercredi.

Alors que les pressions se faisaient de plus en plus fortes sur Ottawa pour qu’il autorise la pêche dans le Golfe, Pêches et Océans Canada a annoncé, dans un avis publié lundi après-midi, que «le sud du Golfe du Saint-Laurent est libre de glace et la pêche peut avoir lieu de façon sécuritaire».

Les 110 crabiers traditionnels de la flotte semi-hauturière des Îles-de-la-Madeleine, de la Gaspésie et du Nouveau-Brunswick, qui pêchent dans cette zone, disposent chacun d’un quota moyen de 300 000 livres. Cela représente une hausse de près de 40% par rapport à 2021, selon Yvon Thériault, capitaine du Manon Yvon, à Cap-aux-Meules.

«Ça va être une course contre la montre pour prendre notre quota parce qu’on ne peut pas dépasser le 30 de juin, dit-il, faisant référence à la date butoir appliquée comme mesure de protection des baleines noires, menacées d’extinction, qui viennent se nourrir dans le Golfe de mai à décembre. À chaque fois qu’on perd une journée, c’est perdu. On ne peut pas étirer la saison. On risque de laisser du crabe à l’eau par manque de temps.»

En 2020, jusqu’à 10% du contingent des crabiers semi-hauturiers n’avait pu être pêché, en raison d’un début tardif et d’une saison écourtée. «Les mesures de gestion des baleines sont excessives, déplore Robert Haché, directeur général de l’Association des crabiers acadiens, qui pêchent eux aussi dans la zone 12 du Golfe. Le ministère des Pêches et des Océans étrangle la pêcherie petit à petit.»

Ottawa tente de minimiser la présence simultanée des baleines et des bateaux de pêche dans le Golfe afin de limiter les interactions néfastes pour ces mammifères marins. Les autorités américaines surveillent de près la protection des baleines par le Canada et pourraient décréter un boycottage des produits canadiens, en cas de non-respect des normes de pêche durable.

Cela dit, Marco Turbide, capitaine du Marc-Olivier, se félicite, pour sa part, qu’on annonce du beau temps pour le lancement de la saison. «On a une prévision de température parfaite, souligne-t-il. Pas de vent, beau temps, température idéale pour mettre les casiers à l’eau!»

Les premiers débarquements de crabe des neiges sont attendus au quai de Cap-aux-Meules vendredi. Selon Marco Turbide, le prix payé à quai s’annonce, pour l’instant, légèrement inférieur aux 8$ la livre payés l’an dernier.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.