/news/currentevents
Navigation

Des briseurs de grève chez Rolls-Royce Canada

Rolls-Royce Canada
Capture d'écran Rolls-Royce Canada

Coup d'oeil sur cet article

Rolls-Royce Canada a admis, devant le Tribunal administratif du travail (TAT), avoir eu recours à deux personnes pour effectuer le travail des employés qu’elle avait mis en lock-out le 15 mars dernier.

• À lire aussi: Montréal: les travailleurs de Rolls-Royce en grève

Dans un communiqué publié mercredi, le syndicat CSN de Rolls-Royce Canada a indiqué que le 10 mai prochain, les parties seront de retour devant le TAT afin de débattre du recours par l’employeur à quatre autres personnes. 

Un enquêteur doit également rendre son rapport sur d’autres utilisations potentielles de briseurs de grève.

«Rolls-Royce Canada n’est rien sans nous, les travailleuses et les travailleurs. Notre travail est reconnu comme d’une qualité exceptionnelle dans toute l’industrie. On exige le respect de notre employeur. Rolls-Royce Canada a le devoir de négocier avec nous, pour vrai, une entente qui sera satisfaisante pour tous nos membres. Aucun coup de force ne viendra à bout de notre détermination», a déclaré le président du syndicat, Frédéric Labelle.

Selon le syndicat, les négociations achoppent notamment parce que l’employeur «veut mettre fin au régime de retraite à prestations déterminées et propose un gel des salaires pour les années 2020 et 2021».

Sans convention collective depuis mars 2020, les quelque 530 travailleurs spécialisés dans l’entretien de moteurs d’avion de Rolls-Royce Canada réclament un contrat de travail de cinq ans. 

Ils veulent notamment éliminer les clauses «orphelin» du régime de retraite et de l’assurance collective, améliorer les salaires et les horaires de travail et bonifier les congés.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.