/sports/hockey
Navigation

L’Océanic se fait surprendre par les Wildcats

Malgré un effort de deux buts de William Dumoulin, les Rimouskois se sont inclinés à domicile

Louis Robin
Photo collaboration spéciale, Alexandre D'Astous Le Suisse Louis Robin, qui a marqué le premier but de l’Océanic, circulant devant le filet des Wildcats samedi.

Coup d'oeil sur cet article

RIMOUSKI | L’Océanic est revenu après avoir tiré de l’arrière 5 à 2 en début de troisième période, mais a finalement manqué de temps et s’est incliné 5 à 4 face aux Wildcats de Moncton samedi après-midi à Rimouski.

• À lire aussi: Alexis Lafrenière démontre tout son talent

William Dumoulin a marqué deux fois en troisième période pour les perdants. Les autres buts de l’Océanic appartiennent à Louis Robin et à Luka Verreault. La réplique est venue de Thomas Darcy, d’Étienne Morin, de Mathis Cloutier et de Jonas Taibel.

« Nous sommes venus près de créer l’égalité en fin de rencontre. Nous avons accordé quatre buts sur 11 tirs. Nous sommes revenus forts. On peut bâtir là-dessus. Louis Robin a joué un très fort match. Il était dans l’action. Même chose pour Alexandre Blais, qui a créé plusieurs bonnes chances de marquer », a analysé l’entraîneur-chef de l’Océanic, Serge Beausoleil.

Deux poteaux en tout début de match

L’Océanic a obtenu quelques bonnes chances en début de match, sans pouvoir marquer, en frappant notamment deux poteaux (Brunet et Robin). 

Les Wildcats ont ouvert la marque à la septième minute de jeu à la faveur d’un avantage numérique. Thomas Darcy a complété la manœuvre de Connor Olson et de Mathis Cloutier. 

Une minute plus tard, Louis Robin a profité d’une belle remise de Liam Kidney pour créer l’égalité en marquant sur une échappée. En milieu de première, Jonas Taibel a redonné les devants en profitant d’un mauvais retour accordé par le gardien de l’Océanic Gabriel Robert.

À la vitesse de l’éclair

Les visiteurs ont frappé tôt en deuxième période. Mathis Cloutier a complété la belle passe de Maxim Barbashev alors que Gabriel Robert n’y pouvait rien.

Une minute plus tard, Luka Verreault a réduit l’écart à un but en décochant sur réception de l’enclave, bien alimenté par Maël St-Denis. En milieu de période, Étienne Morin a donné les devants 4 à 2 aux Wildcats. Une période assez décousue, comme l’indique le chiffre des lancers de 6 contre 5 en faveur de l’Océanic.

Deux buts de Dumoulin en troisième

Thomas Darcy a inscrit son deuxième but du match au début de la troisième période. L’Océanic a répliqué avec deux buts de William Dumoulin, ses 21e et 22e de la saison. Celui qui connaissait un match tranquille jusque-là s’est bien repris avec des lancers des ligues majeures directement de l’enclave.

Avant le match, l’Océanic a rendu hommage à la médaillée d’or olympique Maude Charron. L’organisation a également souligné le décès du grand Mike Bossy. 


Pour un deuxième match consécutif, l’Océanic était privé de cinq joueurs réguliers en raison de blessures. Alex Drover, Xavier Cormier, Julien Béland, Charles Côté et Zachary Lessard sont sur la touche. Moncton comptait quatre joueurs blessés : Thomas Auger, Charles-Antoine Pilote, Vincent Labelle et Francesco Iasenza.

L’Océanic reçoit les puissants Islanders de Charlottetown dimanche après-midi.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.