/world/guerre-en-ukraine
Navigation

Les nouvelles armes américaines pour l'Ukraine commencent à arriver

Coup d'oeil sur cet article

Les premières cargaisons de la nouvelle tranche d'aide militaire américaine pour l'Ukraine sont déjà arrivées aux frontières du pays pour être remises à l'armée ukrainienne, a indiqué lundi un haut responsable du Pentagone. 

• À lire aussi: [EN DIRECT] 54e jour de guerre en Ukraine: voici tous les derniers développements

• À lire aussi: Frappes russes dans la ville refuge de Lviv: «Il n'existe plus de lieu sûr» en Ukraine

• À lire aussi: Poutine honore une brigade accusée d'exactions à Boutcha, son armée progresse dans l'est

«Quatre vols sont arrivés des États-Unis hier dans la région, avec divers équipements», a annoncé ce responsable ayant requis l'anonymat. 

Un cinquième vol devrait arriver dans les 24 prochaines heures, «ce qui fera cinq vols en autant de jours» depuis que la nouvelle tranche de 800 millions de dollars d'aide militaire à l'Ukraine a été annoncée mercredi par le président Joe Biden, a-t-il souligné.

Des militaires américains déployés sur le flanc est de l'OTAN depuis le début de l'invasion russe commenceront «dans les prochains jours» à former des militaires ukrainiens au maniement des canons M777 Howitzer, les pièces d'artillerie de dernière génération que les États-Unis ont décidé de remettre pour la première fois à l'armée ukrainienne.

Même si leur maniement n'est pas fondamentalement différent de celui de l'artillerie dont l'armée ukrainienne est familière, ces canons utilisent des obus de 155 mm, utilisés par les pays de l'OTAN, alors que l'Ukraine ne dispose encore que d'obus de 152 mm de fabrication russe.

De leur côté, les forces russes commencent à sentir l'effet des sanctions sur leur approvisionnement en armement, notamment les missiles guidés, a indiqué le haut responsable du ministère américain de la Défense.

Les sanctions «ont eu un effet sur la capacité de Poutine à se réapprovisionner et se rééquiper, notamment dans le domaine des composants de certains de ces systèmes et de ses missiles guidés de précision», a-t-il dit. «Cela a déjà un effet concret sur Poutine».

«Par ailleurs, nous savons qu'ils s'efforcent de se réapprovisionner auprès de leur propre industrie de défense et qu'ils se demandent à quelle vitesse et à quel degré ils peuvent accélérer leur production d'armement», a-t-il ajouté. «Les sanctions ont un effet sur leur capacité à le faire».

Les armements les plus modernes utilisent des puces électroniques dont les principaux producteurs sont Taïwan et la Corée du Sud, deux pays alliés des États-Unis qui ont cessé d'exporter ces produits vers la Russie, conformément aux sanctions américaines décrétées après l'invasion de l'Ukraine.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.