/opinion/columnists
Navigation

Quel avenir pour la nation québécoise?

Le premier ministre François Legault
PHOTO D'ARCHIVES, AGENCE QMI Le premier ministre François Legault

Coup d'oeil sur cet article

Le député libéral Marc Tanguay agite le spectre d’un référendum préparé en secret par le premier ministre François Legault.

Décidément, le PLQ ne sait plus à quel saint se vouer pour sortir de sa torpeur. Le parti de madame Anglade agite le mauvais épouvantail, alors qu’il devrait s’insurger contre les intrusions du fédéral dans les champs de compétence des provinces.

La culture de la peur du référendum a été utile aux libéraux dans quelques élections passées. La faire renaître maintenant n’est pas crédible.

Au contraire, François Legault et son gouvernement s’emploient à faire du Québec une province comme les autres.

De nation à groupe folklorique

Une réélection majoritaire de la CAQ risque de sonner le glas d’un Québec français, laïque et plus autonome.

Son obstination à ne pas étendre la loi 101 dans les cégeps pave la voie à une transition vers l’anglais au travail.

Bien que mieux que rien, la loi sur la laïcité demeure un panier percé qui n’a pas fini d’être contesté devant les tribunaux.

Quant à l’autonomie, aucune avancée significative n’a été enregistrée dans ce premier mandat caquiste.

Le ministre Boulet s’apprête à ouvrir les valves de l’immigration. L’histoire démontre que nous avons plutôt mal réussi à intégrer les nouveaux arrivants dans notre culture ces dernières années.

Le premier ministre sombre dans l’électoralisme. Le troisième lien à Québec en est une illustration. Arracher quelques segments de l’électorat pour continuer d’être PDG du Québec, telle semble être sa motivation.

L’extinction

Lorsqu’il était à la tête du PQ, Pierre Karl Péladeau avait raison de dire qu’il nous restait à peine une décennie pour assurer notre survivance comme nation.

Le nationalisme affiché par la CAQ apparaît rassurant, il s’avère cependant un mur de fumée pour nous faire oublier notre rapetissement.

La CAQ sera-t-elle la voie privilégiée pour voir s’éteindre candidement la nation québécoise?

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.