/world/guerre-en-ukraine
Navigation

Un partenariat pour transporter gratuitement des réfugiés ukrainiens au Canada

Coup d'oeil sur cet article

Ottawa a annoncé mercredi la mise sur pied d’un programme alliant Air Canada à d’autres organisations qui vise à fournir aux réfugiés ukrainiens un transport aérien gratuit en provenance entre l’Europe et le Canada.

• À lire aussi: [EN DIRECT] 56e jour de guerre en Ukraine: voici tous les derniers développements

• À lire aussi: Le couloir d'évacuation depuis Marioupol «n'a pas fonctionné», selon Kyïv

Le programme pourrait assurer le transport de 10 000 réfugiés, selon les chiffres avancés par la Fondation Shapiro, un organisme américain spécialisé dans le transport et à la réinstallation de réfugiés à travers le monde.

Dès les premières semaines de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, fin février, des voix se sont levées pour que le Canada aide non seulement à l’accueil des réfugiés, mais aussi à leur transport.

Lors du passage du premier ministre Justin Trudeau en Pologne le 10 mars, le président du pays, Andrzej Duda, avait demandé au Canada des avions pour aider à l’évacuation des réfugiés ukrainiens, qui sont plus de 2,5 millions à avoir traversé la frontière en date de mercredi.

«C’est le nœud de la négociation, avait dit le président Andrzej Duda en marge d’une conférence de presse à Varsovie. Qui va donner des avions pour qu’ils aillent au Canada?»

Plusieurs commentateurs et politiques, incluant le député bloquiste Alexis Brunelle-Duceppe, réclamaient la mise en place de vols nolisés entre la Pologne et le Canada.

Jusqu’ici, Ottawa a approuvé les demandes de visas d’un peu plus de 50 000 ressortissants ukrainiens et de membres de leur famille, a dit le ministre Fraser.

Un dossier accepté ne signifie toutefois pas un réfugié de plus au pays. Comme l’expliquait le ministre de l’Immigration Sean Fraser, beaucoup d’Ukrainiens qui ont appliqué pour un visa spécial le font par précaution afin de garder le Canada comme une option dans leurs cartes.

Des points Aéroplan comme monnaie

Le partenariat fonctionnera principalement sur la base de points Aéroplan, le système de points employé par Air Canada pour l’achat de vols, notamment.

Le transporteur s’est engagé à fournir 100 millions de points, tandis que la Fondation Shapiro a promis d’égaliser les dons jusqu’à une valeur de 50 millions de points.

Le ministre Fraser a lancé un appel à la «générosité» du secteur privé, des provinces et des Canadiens à contribuer à cet effort en versant des points Aéroplan à Air Canada ou à l’organisation Miles4Migrant.

Des points des autres systèmes de primes des autres lignes aériennes membres du réseau Star Alliance seront aussi acceptés.

Les Canadiens pourront aussi aider en fournissant de l’argent au programme à travers la Jewish Foundation of Greater Toronto.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.