/finance
Navigation

Devons-nous craindre la grippe aviaire, cette grande peste du poulet?

Coup d'oeil sur cet article

Après la COVID-19, un autre virus très contagieux est arrivé au Canada et inquiète les experts: la grippe aviaire s’attaque directement à notre garde-manger, ce qui pourrait avoir des conséquences désastreuses à long terme.

 • À lire aussi: «Ça a un potentiel de faire des dommages considérables»

• À lire aussi: L’entreprise Canards du Lac Brome paralysée par l’influenza aviaire

• À lire aussi: Les éleveurs de volailles du Québec sont en état d’«alerte maximale»

La maladie est apparue dans un élevage de Terre-Neuve le 20 décembre et a déjà mené à l’abattage de 700 000 oiseaux, selon l’Agence canadienne d’inspection des aliments. Des éclosions sont survenues dans l’est de l’Ontario. La propagation est très rapide et plusieurs fermes de l’Outaouais ont été placées sous surveillance. 

AFP

Au Québec, l'Estrie a été durement touchée. L’entreprise Canards du Lac Brome a été forcée d’éliminer 150 000 oiseaux, dont tous ses reproducteurs. La plus grosse ferme de canards du Canada prendra un an à s’en remettre et aura besoin de plusieurs millions de dollars pour relancer ses activités.  

Mais qu’est-ce que la grippe aviaire? Comment est-elle arrivée ici?           

  • Pourquoi l’appelons-nous «peste aviaire»?    

L’influenza aviaire a des effets dévastateurs sur les animaux d’élevage, comme les poules ou les dindes. Son taux de mortalité est si élevé qu’on la surnomme la «peste aviaire» ou l’«Ebola du poulet».  

AFP

Lorsqu’un cas est répertorié au sein d’un élevage, tous les animaux doivent être abattus. Le virus tuerait de toute façon au moins 90% du troupeau. 

AFP

Ce sont les oiseaux sauvages qui transmettent généralement le virus, puisqu’ils n’ont aucun symptôme. La maladie peut se propager directement d’un oiseau à un autre par les sécrétions et les excréments. Elle se transmet également par la nourriture, l’eau et l’équipement contaminés.  

AFP

Selon le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, les symptômes de la grippe aviaire se manifestent par un manque d’énergie et d’appétit, une diminution de la production d’œufs et la ponte de nombreux œufs à coquille molle ou sans coquille, une enflure de la tête, des paupières, de la crête, des caroncules et des jarrets, de la toux, des éternuements et des signes nerveux, la diarrhée, un manque de coordination ou une mort subite.  

Getty Images via AFP

  

  • Est-ce un virus dangereux pour l’être humain?   

Le virus de la grippe aviaire peut parfois infecter des mammifères, comme le porc ou l’homme.  

La première épidémie de grippe aviaire chez l’homme est apparue en 1997 à Hong Kong. Le virus avait tué six personnes. La grippe est réapparue fin 2003, provoquant d’abord des épizooties, des épidémies touchant uniquement des espèces animales, suivies de cas humains.  

AFP

Selon les Centers for Disease Control and Prevention, si ce virus infecte rarement les êtres humains, il a cependant entraîné le décès d’environ 60% des personnes infectées.   

L’Agence de la santé publique du Canada n'a déclaré qu'un seul cas d’influenza aviaire chez un être humain – une personne qui était récemment revenue d’un voyage, en 2013.  

AFP

Des humains ont été contaminés après avoir été en contact avec des animaux malades ou des surfaces contaminées. Notons que le virus meurt lorsqu’on cuit la volaille.            

  • Quels seront les effets sur le consommateur ?    

Ce qui inquiète beaucoup les producteurs de volaille, c’est l’apparition du virus dans des secteurs très peuplés.   

Les experts surveillent les entreprises qui sont soumises à la gestion de l’offre. Ces fermes sont très nombreuses en Beauce, en Montérégie et à Saint-Félix-de-Valois, dans Lanaudière.

En France, on estime que 25% de la production de volaille sera frappée par la grippe aviaire.  

La grippe aviaire pourrait devenir un autre facteur qui augmente la pression sur le pouvoir d’achat des Québécois.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.