/news/politics
Navigation

Nids de poule: la Ville de Montréal contrainte de hausser son budget

Nid de poule
Photo Pierre-Paul Poulin

Coup d'oeil sur cet article

La Ville de Montréal doit revoir à la hausse le budget prévu pour la réfection des nids de poule. 

«L’état actuel du réseau requiert une troisième opération en avril 2022. Or, le budget disponible pour les ententes cadres octroyées ne permet pas de faire la troisième opération de colmatage», peut-on lire dans le sommaire décisionnel de la Ville.

Une hausse du budget alloué sera soumise à un vote du conseil municipal lundi prochain. Si la mesure est adoptée, les fonds qui sont consacrés au colmatage des routes augmenteront de 2 979 millions $ à 3 405 millions $.

Une première opération de colmatage avait été effectuée sur 13 jours de travaux, étalés entre le 9 février et le 8 mars. «Malheureusement l’opération a dû s’arrêter à plusieurs reprises en raison de la température», est-il écrit.

Une deuxième opération a plus tard eu lieu sur 12 jours, entre le 9 et le 22 mars.

«Si la majoration du budget est reportée à une date ultérieure, la troisième opération de colmatage pourra être complétée à environ 25 %», prévient le document de la Ville.

«Ainsi plusieurs rues comportant des nids de poule ne pourront faire l’objet de colmatage et engendreront plusieurs problèmes de circulation jusqu’à la décision des instances et va pénaliser ainsi les résidents», est-il indiqué.

Au début du mois de mars, alors que les doléances se multipliaient quant au grand nombre de nids de poule, la mairesse Valérie Plante avait assuré en faire une «priorité».

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.