/news/coronavirus
Navigation

Les Québécois en faveur d’une enquête publique sur la gestion de la pandémie

Coup d'oeil sur cet article

Un peu moins de deux Québécois sur trois (64%) souhaitent une enquête publique portant sur la gestion de la pandémie par le gouvernement Legault, a révélé un sondage de Research Co. 

• À lire aussi: Confinement de Shanghai: la censure d’une vidéo exaspère les internautes

• À lire aussi: Un carnaval de Rio féérique, pour enterrer la COVID-19

Même son de cloche dans le reste du pays, où 66% des Canadiens se disent en faveur d’une enquête publique sur la gestion de la pandémie par le gouvernement fédéral.

«La réalité est à travers le pays. Nous parlons d’une pandémie qui a pris la vie de plus de 38 000 Canadiens. C’est une question importante pour le futur. Nous devons être certains que nous serons tous prêts la prochaine fois», a dit le président de Research Co., Mario Canseco, en entrevue avec Global News.

Bien qu’une majorité de Québécois souhaite une enquête publique, plus de la moitié (59%) se disent satisfaits de la gestion de la pandémie par Québec. Lorsqu’on parle de la gestion du fédéral, la satisfaction diminue légèrement (57%).

«[Plusieurs personnes] veulent que les Canadiens s’assoient afin de trouver comment éviter qu’une situation [comme celle de la première vague] se reproduise et comment être mieux préparé», a expliqué M. Canseco.

Au moment où la sixième vague de COVID-19 continue de frapper au pays, de nombreux Canadiens (56%) se disent «anxieux» de voir les gouvernements retirer les mesures sanitaires.

Ce sont 1000 Canadiens de 18 ans et plus qui ont répondu à ce sondage effectué en ligne du 16 au 18 avril 2022.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.