/entertainment/tv
Navigation

Paul Ahmarani: transporté par Traboulidon

ART-UNE-REVISION
Photo d'archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Au début des années 1980, le garçon qu’était Paul Ahmarani a été plongé dans un univers « audacieux » et un autre « complètement décalé ». Il a aussi été happé par la solide prestation d’un acteur québécois dans une minisérie...

• À lire aussi: Le Rideau Vert dévoile sa nouvelle programmation


Paul, quelles émissions jeunesse vous ont marqué ?

D’abord, Traboulidon. C’était une émission avec Sylvie Léonard et Denis Mercier. Les héros voyageaient dans un jeu vidéo. Ils étaient comme perdus dans un ordinateur, ce qui au début des années 1980 était assez audacieux. Je ne me rappelle pas les détails, mais il y avait un imaginaire là-dedans qui m’interpellait en tant qu’enfant. Il y avait aussi Siocnarf [une série fantastique québécoise]. Un truc complètement décalé. Un jour, j’étais avec feu André Montmorency et on a abordé le sujet des séries jeunesse. Par hasard, je lui ai parlé de mon amour pour cette série et il s’est exclamé : « Hein ?! Mais c’est moi qui écrivais ça ! Je ne pensais pas que quelqu’un se souvenait de ça ! »


Quels sont vos plus beaux souvenirs télé liés à l’enfance ?

Me lever tôt le samedi matin et écouter la télé à très bas volume pour ne pas réveiller mes parents. Ça créait une bulle où j’étais seul avec les univers fictionnels. Comme si ceux-ci n’appartenaient qu’à moi. Il y avait un lien intime qui se créait. Aussi, Les Plouffe, une minisérie qui avait été diffusée en six épisodes. C’était un moment où je construisais des ponts avec mes parents, où je pouvais toucher la réalité d’enfance de ma mère. Et le jeu des acteurs était fou ! Pierre Curzi, Denise Filiatrault, Serge Dupire, Anne Létourneau, Juliette Huot... La super brochette ! J’avais conscience que je regardais une grande œuvre. Je pense que c’est en regardant Gabriel Arcand jouer Ovide Plouffe que j’ai voulu être acteur.


Regardiez-vous beaucoup la télé lorsque vous étiez tout jeune ?

Oui, comme tous les enfants de ma génération : le samedi matin, Bobino au retour des classes et un peu le soir avec mes parents.


Y a-t-il un personnage que vous auriez aimé jouer pour les enfants ?

Tous les personnages sont amusants à jouer dans les émissions pour enfants ! J’en ai joué deux : Vorax dans Kaboum et Schitt dans L’appart du 5e. Les deux ont été de vrais plaisirs d’acteur ! On se laisse aller totalement : la pression du réalisme disparaît.


Y a-t-il un personnage qui vous a influencé ?

Albator ! Son élégance et son sens moral anticonformiste me charmaient beaucoup !


Y a-t-il encore une chanson d’une émission qui vous reste en tête ?

Le thème de Du tac au tac : c’était vraiment « funky » !


Quel univers voudriez-vous faire découvrir aux enfants ?

J’aime les reconstitutions historiques depuis l’enfance. Mais bon, je sais que ce n’est pas à la mode. Mais enfant, j’adorais apprendre en m’amusant.


♦ Paul Ahmarani fait partie de la distribution du suspense d’espionnage Classé secret aux côtés de Mélissa Désormeaux-Poulin et de Patrick Labbé. La série est diffusée les jeudis à 21 h et les mardis à 23 h sur addikTV. Le premier épisode peut être visionné sur TVA+ (qub.ca/tvaplus/addiktv).

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.