/investigations/truth
Navigation

Québec construit encore des logements sociaux

Periode des questions
Photo d'archives, Agence QMI Manon Massé, co-porte-parole de Québec solidaire

Coup d'oeil sur cet article

Débusquer les fausses nouvelles, vérifier les déclarations des politiciens, trouver les vrais chiffres : notre Bureau d’enquête, basé à Montréal, Québec et Ottawa, se spécialise dans l’art de rétablir les faits. Chaque samedi, nos journalistes et recherchistes vous présentent leurs trouvailles pour vous permettre d’y voir plus clair dans l’actualité de la semaine.


L'ÉNONCÉ

La co-porte-parole de Québec solidaire, Manon Massé, a attaqué le gouvernement caquiste de François Legault cette semaine sur son bilan en matière d’accès au logement. « Pendant quatre ans [ils] ont nié l’existence même de la crise du logement. [...] Ils ont abandonné la construction de logements sociaux », a-t-elle écrit sur sa page Facebook. 

LES FAITS

 Ce n’est pas vrai que le gouvernement de la CAQ a abandonné la construction de logements sociaux. Chaque année, depuis l’élection de 2018, il s’en est construit en moyenne un peu plus de 700 dans le cadre du programme AccèsLogis. Le gouvernement précédent de Philippe Couillard a toutefois réalisé beaucoup plus de logements sociaux avec ce même programme, soit une moyenne annuelle d’environ 1300. 

Selon la Société d’habitation du Québec, il y a en ce moment environ 3300 logements sociaux en construction. Québec solidaire justifie l’utilisation du mot « abandon » en disant que les programmes actuels sont loin de répondre aux besoins de plusieurs milliers de nouveaux logements annuellement, dont 3000 seulement à Montréal. 

–Marie Christine Trottier et Pascal Dugas Bourdon

Pas juste la faute de Trudeau

Pierre Poilievre sera l’homme à battre dans la course au leadership du Parti conservateur.
Capture d'écran, CPAC
Pierre Poilievre sera l’homme à battre dans la course au leadership du Parti conservateur.

L'ÉNONCÉ  

Dans une publication sur Twitter, le candidat à la chefferie du Parti conservateur du Canada (PCC), Pierre Poilievre, a déclaré : « À cause des taxes et déficits, l’inflation atteint son plus haut niveau depuis 31 ans, soit 6,7 %. C’est la #JustinFlation ».

LES FAITS 

L’aspirant chef du PCC induit en erreur ses abonnés. Tout d’abord, les propos du député du comté de Carleton en Ontario laissent croire erronément que Justin Trudeau est l’unique responsable de la hausse de l’inflation. Ensuite, il est faux de prétendre que ce sont seulement les taxes et les déficits qui influencent l’augmentation de l’inflation. La pandémie, les difficultés dans les chaînes d’approvisionnement, la rareté de certains produits et l’invasion de l’Ukraine par la Russie, entre autres, ont également un poids important sur l’inflation.

—Nicolas Brasseur

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.