/weekend
Navigation

Françoise David: une grande lectrice

Françoise David
Photo Pierre-Paul Poulin

Coup d'oeil sur cet article

Alors que deux ouvrages viennent de lui être consacrés (Du cœur au combat – Françoise David en cinq temps et Un grand moment dans la vie de Françoise David, tous deux signés Lisa-Marie Gervais), l’ancienne politicienne Françoise David nous parle des livres qu’elle a aimés.


Est-ce qu’il y a un livre qui, au cours de votre vie, a compté plus que tout autre ? 

Françoise David
Photo courtoisie

Ainsi soit-elle de Benoîte Groult. L’écrivaine française a publié cet essai courageux en 1975, mais je l’ai lu en 1982. Sa dénonciation documentée du triste sort de millions de femmes dans le monde a fait de moi une féministe convaincue. Pour la vie !


Si vous en aviez le pouvoir, quel livre demanderiez-vous à tout le monde de lire ? 

Françoise David
Photo courtoisie

Les identités meurtrières d’Amin Maalouf. Cet auteur franco-libanais m’a profondément inspirée alors que le Québec réfléchissait, dans les années 2000, à son identité, à la laïcité, aux rapports majorité-minorités. Des questions présentes partout dans le monde, qui conduisent trop souvent à l’intolérance et même à des conflits meurtriers. Comment donc concilier le besoin normal d’une appartenance collective et un humanisme ouvert sur le monde ?


Vous pouvez maintenant nous parler du dernier roman que vous avez adoré.

Françoise David
Photo courtoisie

Comme il est difficile de choisir ! Puisqu’il le faut : La femme qui fuit d’Anaïs Barbeau-Lavalette. Sa grand-mère a quitté son mari et ses enfants. N’a quasiment jamais revu ces derniers. L’autrice ne porte pas de jugement, tente de comprendre. Et nous, avec elle. Devons-nous assumer que Suzanne Meloche devait abandonner ses enfants pour pouvoir enfin vivre ses passions artistiques ? Le livre ne tranche pas. Il est magnifiquement écrit et nous touche droit au cœur.


À part celui-là, quels autres romans avez-vous réellement beaucoup aimés au fil des ans ?  

  • Tout Michel Tremblay. Pour comprendre le Québec des quartiers populaires. Parce qu’il aime vraiment les femmes. Il les comprend, il en parle avec tendresse. Pour l’humour, aussi !      
Françoise David
Photo courtoisie
  • De Gabrielle Roy, mes livres préférés sont Bonheur d’occasion (1945), pour le quartier Saint-Henri des années 1940, et La détresse et l’enchantement (1984), pour l’écriture, pour la nostalgie, pour l’émotion.      
Françoise David
Photo courtoisie
  • Benoîte Groult encore, avec Les vaisseaux du cœur. Un roman d’amour paru en 1988 que j’ai dû lire trois ou quatre fois. Ce que j’ai adoré : la passion, le bonheur d’aimer malgré des contraintes évidentes, l’érotisme. Prenant et touchant !   
  • Tout Henning Mankell, auteur suédois de polars humanistes. Il faut commencer par le premier... Mais le dernier est le meilleur. L’homme inquiet nous prend aux tripes. On ne veut pas le terminer !      
Françoise David
Photo courtoisie
  • Caroline Dawson avec Là où je me terre (2021) : le récit d’une petite fille qui immigre au Québec avec ses deux frères et ses parents. Des parents qui sont prêts à tous les sacrifices pour fuir la dictature de Pinochet et donner à leurs enfants une vie meilleure. La petite fille apprend le français, cherche à s’intégrer et comprend que ce ne sera pas facile. On le découvre avec elle. Un premier roman tout à fait magistral !      
Françoise David
Photo courtoisie

Est-ce qu’il y a un essai dont vous souhaitez absolument parler ?

Françoise David
Photo courtoisie

Kuei, je te salue : Conversation sur le racisme de Deni Ellis Béchard et Natasha Kanapé Fontaine (2016, réédition 2021). Ce romancier québéco-américain et cette poète innue entreprennent une longue conversation au fil de lettres passionnantes. Quel chemin prendre pour mettre fin au racisme inscrit dans trop d’institutions québécoises à l’égard des peuples autochtones ? Quel chemin prendre pour se comprendre et changer des comportements qui blessent ? Les deux écrivains dialoguent, s’expli-quent, ouvrent des pistes fécondes. Passionnant !


Que lisez-vous en ce moment ?

Le dernier livre d’Alain Farah, Mille secrets mille dangers. Une histoire rocambolesque de fêtes et de moments désespérés. Des personnages fascinants. Un récit qui nous tient en haleine.


Et que comptez-vous lire juste après ?

État de terreur de Louise Penny et Hillary Rodham Clinton. D’abord parce que j’aime beaucoup l’autrice Louise Penny. Et parce qu’en cette époque de guerre meurtrière, je veux en savoir plus sur les coulisses des pouvoirs politiques et économiques. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.