/misc
Navigation

La patate chaude du 24 Sussex

On pourrait d’emblée l’appeler la plus mal-aimée des résidences officielles du G7

La patate chaude du 24 Sussex
Ottawa Citizen-Paul Latour

Coup d'oeil sur cet article

Elle devrait incarner le prestige de la fonction de premier ministre. Or, elle incarne plutôt tous les travers de notre rapport à la classe politique au pays. Depuis que Justin Trudeau a renoncé à y habiter en 2015, le 24 Sussex continue de siphonner les deniers publics.

Que faire avec ce bel éléphant blanc? Voilà qu’on apprend que la Commission de la capitale nationale juge qu’il faudrait la démolir pour construire une nouvelle résidence officielle digne de ce nom.

Puits sans fond

Une nouvelle maison de 40 M$ pour Justin? Scandale? Délire de grandeur? Mais non!

Il serait grand temps que le premier ministre du Canada ait enfin une résidence officielle qui se compare à celle de ses homologues du G7, avec des espaces de bureau adéquats, un lieu prévu pour des conférences de presse officielles.

Il est grand temps qu’il puisse enfin recevoir des dignitaires, organiser des dîners d’État, des réceptions officielles, plutôt que d’aller camper, pour l’occasion, dans des musées et des salles de conférences du parlement.

Parions, plutôt, que le débat ne sera pas tranché d’ici les prochaines élections.

Qui oserait lancer un grand concours d’architecture pour imager le 24 Sussex de demain? Qui oserait «se payer» une nouvelle résidence officielle quand des familles croulent sous le poids de l’inflation?

Finalement, au Canada, on se fait croire qu’on joue dans la cour des grands, mais on préfère que notre premier ministre se déplace dans un vieil avion rabiboché et qu’il vive comme un locataire dans une résidence mal adaptée sur le terrain de la gouverneure générale.

C’était si pittoresque, les points de presse sur le perron pendant la COVID.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.