/opinion/columnists
Navigation

Une arme secrète en cadeau

Coup d'oeil sur cet article

Les troupes russes ont assez peu avancé ces derniers jours et elles semblent pour le moment incapables de mener une offensive massive, malgré leur nombre. 

Plusieurs attaques russes ont été repoussées par l’armée ukrainienne dans la région d’Izioum et de Kramatorsk.

Cependant, l’armée russe est parvenue à gagner un peu de terrain autour des villes de Marïnka, de Popasna et de Sievierodonetsk.

Aciérie 

Selon des sources ukrainiennes, les plans russes pour l’aciérie Azovstal à Marioupol auraient changé.

Carnet de guerre | 62e jour

Plutôt que d’imposer un blocus aux soldats et aux civils qui y sont retranchés, l’armée russe offrirait la vie sauve aux civils qui se rendraient, mais se préparerait à lancer un assaut contre le complexe.

Confiance américaine

En visite à Kyïv hier, le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin, a qualifié d’inspirante la victoire des Ukrainiens sur les Russes dans le nord du pays. Les Américains donneront d’ailleurs à l’Ukraine des armes encore secrètes, comme le drone Phoenix Ghost (voir encadré).

Austin a aussi déclaré que les États-Unis voulaient que la Russie soit affaiblie au point de « ne plus pouvoir faire le genre de choses qu’elle a faites en envahissant l’Ukraine ».

Cette déclaration marque le haut niveau de confiance du gouvernement américain envers l’armée ukrainienne.

Elle sera très mal accueillie en Russie et elle renforcera la propagande russe selon laquelle les États-Unis et leurs alliés forcent la Russie à la guerre.

Les dirigeants de l’Union européenne ont de la difficulté à s’entendre sur de nouvelles sanctions énergétiques, mais de nouvelles sanctions financières arrivent.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.