/world/guerre-en-ukraine
Navigation

Une ado amasse 3000 $ pour les réfugiés ukrainiens

Une jeune fille de 12 ans a organisé un concert pour récolter des fonds

Anne Doré
Photo courtoisie Anne Doré, 12 ans, est une jeune pianiste et violoniste qui a organisé un événement musical afin de venir en aide aux réfugiés ukrainiens.

Coup d'oeil sur cet article

Une fille de 12 ans de Québec a réussi tout un tour de force en amassant 3000 $ lors d’un événement musical organisé pour venir en aide aux réfugiés ukrainiens.

• À lire aussi - 64e jour de guerre en Ukraine: voici tous les derniers développements

• À lire aussi - À Boutcha, Guterres appelle Moscou à coopérer avec la CPI

Anne Doré, qui étudie à l’école secondaire De Rochebelle à Sainte-Foy, ne pouvait rester les bras croisés devant les images d’horreur qui défilaient à la télévision dans le salon familial, au début mars.

La guerre en Ukraine revêt aussi un caractère plus personnel pour cette adolescente qui a une amie dont la grand-mère vit en Russie et le grand-père, en Ukraine.

«C’est inhumain ce qu’ils font en Ukraine. Il y a eu la Deuxième Guerre mondiale, tout le monde pensait qu’on avait appris de nos erreurs. Mais ils n’ont pas compris et ils recommencent», laisse-t-elle tomber.

Une vingtaine de musiciens

Violoniste et pianiste ayant grandi dans une famille de musiciens, Anne a pensé organiser un concert pour amasser des fonds pour aider les réfugiés ukrainiens.

Elle a multiplié les coups de fil aux amis de la famille qui ont spontanément accepté de participer à ce projet.

«Ç’a été extraordinaire parce que tout le monde a embarqué», lance Anne.

La paroisse Notre-Dame-de-Foy a accepté de prêter gratuitement l’église Sainte-Ursule, où le concert s’est déroulé le 10 avril en présence d’une vingtaine de musiciens.

Anne y a aussi lu des textes porteurs d’espoir et de paix, dont le discours final du personnage principal du film Le Dictateur, de Charlie Chaplin.

«C’était magique»

En tout, une centaine de personnes ont assisté au concert-bénéfice, permettant d’amasser 3000 $ qui ont été remis à la Croix-Rouge pour la crise humanitaire en Ukraine.

Sa mère, Karina Laliberté, décrit sa fille comme une «force tranquille qui a le don de réunir et de pacifier».

Elle a été impressionnée par la détermination de sa fille et le succès de l’événement. «Elle a vraiment réussi à motiver tout le monde, c’était magique», dit-elle.

L’adolescente planifie maintenant un autre projet musical en faveur de la paix cet été. Elle rêve d’un «marathon musical artistique», auquel participeraient plusieurs amis, élèves et membres de son entourage. 

«J’aimerais en faire plus», lance Anne.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse jdm-scoop@quebecormedia.com ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.