/world/guerre-en-ukraine
Navigation

[EN DIRECT] 64e jour de guerre en Ukraine: voici tous les derniers développements

Des membres des forces armées ukrainiennes transportent les corps de leurs confrères tombés au combat lors d'une cérémonie à Lviv.
AFP Des membres des forces armées ukrainiennes transportent les corps de leurs confrères tombés au combat lors d'une cérémonie à Lviv.

Coup d'oeil sur cet article

La Russie «intensifie son offensive» et bombarde sans relâche l'est et le sud de l'Ukraine, selon Kyïv, qui a laissé entendre qu'elle ne s'interdirait pas de frapper des cibles militaires en Russie pour répondre à l'invasion de son voisin.

Voici les derniers développements, minute par minute                     

17h26 | Biden veut allouer 33 milliards de dollars «pour aider l'Ukraine à se défendre»

Des membres des forces armées ukrainiennes transportent les corps de leurs confrères tombés au combat lors d'une cérémonie à Lviv.
AFP

Les États-Unis ne peuvent se permettre de rester passifs face au conflit en Ukraine, a expliqué jeudi Joe Biden pour justifier sa demande au Congrès d’une colossale rallonge budgétaire de 33 milliards de dollars pour principalement livrer davantage d’aide militaire à Kiev.

Sur ce total, 20 milliards doivent aller à la fourniture d’armements, soit près de sept fois plus que les quantités pourtant impressionnantes d’armes et munitions déjà fournies à l’Ukraine depuis l’invasion russe, déclenchée le 24 février.


16h41 | Washington ne laissera pas Moscou «intimider» l'Europe en coupant les livraisons de gaz

Les États-Unis ne laisseront pas Moscou «intimider» les pays européens en menaçant de les priver de ses ressources énergétiques, a déclaré Joe Biden jeudi, après l’arrêt des livraisons de gaz russe à la Pologne et à la Bulgarie.

«Nous ne les laisserons pas utiliser leurs réserves de pétrole ou de gaz pour éviter les conséquences de leur agression» en Ukraine, a lancé le président américain. 


16h14 | Les Occidentaux de plus en plus déterminés contre Moscou

Des membres des forces armées ukrainiennes transportent les corps de leurs confrères tombés au combat lors d'une cérémonie à Lviv.
AFP

De plus en plus désinhibés dans leur soutien à l’Ukraine, les Occidentaux affichent clairement depuis cette semaine leur souhait de voir Moscou mordre la poussière, semblant assumer le risque d’escalade et de dérapage vers la guerre.

«Nous voulons voir la Russie affaiblie à un degré tel qu’elle ne puisse pas faire le même genre de choses que l’invasion de l’Ukraine», a déclaré lundi le chef du Pentagone Lloyd Austin. On ne peut pas être plus clair. 


15h57 | Les bombardements russes sur Kyïv visaient à «humilier l'ONU», selon Zelensky

Les bombardements russes sur Kyïv, en pleine visite du secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres, visaient à «humilier l’ONU», a estimé jeudi le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

Des membres des forces armées ukrainiennes transportent les corps de leurs confrères tombés au combat lors d'une cérémonie à Lviv.
AFP

«Cela en dit long sur la véritable attitude de la Russie envers les institutions internationales, sur les efforts des dirigeants russes pour humilier l’ONU et tout ce que l’organisation représente», a déclaré M. Zelensky dans une vidéo postée sur sa chaîne Telegram.


15h48 | Bombardements à Kyïv: Antonio Guterres, en visite, «est en sécurité» mais «choqué», selon un porte-parole de l'ONU

Des membres des forces armées ukrainiennes transportent les corps de leurs confrères tombés au combat lors d'une cérémonie à Lviv.
AFP

Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres, en visite à Kiev, «est en sécurité», mais «choqué» après que la capitale ukrainienne a été touchée par des frappes russes un peu plus tôt dans la soirée, a déclaré jeudi un porte-parole de l’organisation.

«Nous sommes en sécurité», a écrit Saviano Abreu à des journalistes, précisant ensuite à l’AFP sur WhatsApp que «c’est une zone de guerre, mais c’est choquant que cela soit arrivé à proximité de là où nous nous trouvions».


15h28 | À Auschwitz, une «Marche des Vivants» à l'ombre de la guerre en Ukraine

Sur le site de l’ancien camp d’extermination nazi d’Auschwitz-Birkenau, où elle participe jeudi à une marche commémorant les victimes de l’Holocauste, Olga, une réfugiée ukrainienne en Pologne, craint que l’Histoire se répète aujourd’hui. 

Devant le tristement célèbre portail «Arbeit macht frei» ("Le travail rend libre", ndlr), elle a attendu, avec trois mille autres personnes venues de plusieurs pays, principalement d’Israël, le son du shofar, corne traditionnelle, qui a donné le signal de départ de la «Marche des Vivants», première depuis la COVID.


15h22 | L'ONU fait «tout son possible» pour évacuer les civils de «l'apocalypse» à Marioupol, selon Guterres

Des membres des forces armées ukrainiennes transportent les corps de leurs confrères tombés au combat lors d'une cérémonie à Lviv.
AFP

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a assuré jeudi que l’organisation faisait «tout son possible» pour évacuer les civils coincés dans «l’apocalypse» de Marioupol (sud), ville ukrainienne détruite par les combats avec les forces russes.

«Marioupol est une crise dans la crise. Des milliers de civils ont besoin d’une aide vitale. Beaucoup sont âgés, ont besoin de soins médicaux ou ont une mobilité réduite», s’est inquiété M. Guterres lors d’une conférence de presse commune à Kiev avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky.


15h13 | La Russie, «agresseur», «devra payer pour la reconstruction» de l’Ukraine, affirme la Slovaquie

Après la fin de la guerre en Ukraine, «l’agresseur devra payer pour la reconstruction» de ce pays, a affirmé jeudi à l’ONU la vice-première ministre de la Slovaquie, Veronika Remisova, jugeant qu’à «long terme» il sera nécessaire «d’intégrer» la Russie dans la communauté des nations.

«L’agresseur devra payer pour la reconstruction à la fin, parce que l’agresseur a détruit des villes, des nations, des vies, et qu’il devra payer pour les dégâts causés», a-t-elle déclaré lors d’une conférence de presse.


14h40 | Bombardements à Kyïv: l'Ukraine dénonce «un acte odieux de barbarie»

Des membres des forces armées ukrainiennes transportent les corps de leurs confrères tombés au combat lors d'une cérémonie à Lviv.
capture d'écran | TVA Nouvelles

L’Ukraine a qualifié jeudi soir les bombardements russes sur Kiev d’«actes odieux de barbarie», en pleine visite du secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, dans la capitale ukrainienne.

«Par cet acte odieux de barbarie, la Russie démontre une fois de plus son attitude envers l’Ukraine, l’Europe et le monde», a fustigé sur Twitter le ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmytro Kouleba.


14h10 | Bombardements à Kyïv lors de la visite du secrétaire général de l'ONU

La capitale ukrainienne, Kyïv, a été la cible de frappes russes jeudi soir, en pleine visite du secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres et pour la première fois depuis mi-avril, faisant au moins trois blessés selon le maire. 

Les journalistes de l’AFP ont vu sur place un étage d’un bâtiment en feu avec de la fumée noire s’échappant des fenêtres brisées, tandis que de nombreux policiers et des secouristes étaient présents sur les lieux.


13h56 | Gel des avoirs russes: une villa de Biarritz appartenant à l'ex-gendre de Poutine sur la liste

Une villa de Biarritz appartenant à l’ex-gendre du président russe Vladimir Poutine a été placée par Bercy sur la liste des biens immobiliers «gelés», car ils appartiennent à des personnalités sanctionnées par l’Union européenne pour leur proximité avec le pouvoir russe.

Mi-mars trois hommes qui s’étaient introduit par effraction dans la villa Alta Mira appartenant à Kirill Chamalov, et y avaient déployé le drapeau ukrainien, avaient fait l’objet d’un rappel à l’ordre à l’issue de leur garde à vue, en raison de cette «violation de domicile».


13h46 | Un Britannique tué en Ukraine, un autre disparu

Un Britannique a été tué en Ukraine et un autre est porté disparu, a indiqué jeudi un porte-parole du ministère britannique des Affaires étrangères.

Le ministère ne les a pas identifiés, mais a précisé que les autorités apportaient leur soutien à leurs familles et cherchait «de manière urgente de plus amples informations» sur le disparu.


13h04 | L'OSCE officialise la fin de sa mission d'observation en Ukraine

L’OSCE a officiellement acté jeudi la fin de sa mission d’observation en Ukraine après huit ans de mandat, conséquence du veto mis à son renouvellement le 31 mars par la Russie.

L’organisation pour la Sécurité et la coopération en Europe (OSCE) «va prendre des mesures immédiates pour mettre en œuvre» l’arrêt de cette mission, a déclaré dans un communiqué son secrétariat général qui siège à Vienne. 


12h31 | La justice ukrainienne dit avoir identifié «plus de 8 000» crimes de guerre présumés

Des membres des forces armées ukrainiennes transportent les corps de leurs confrères tombés au combat lors d'une cérémonie à Lviv.
AFP

Les enquêteurs ukrainiens ont identifié «plus de 8 000 cas» présumés de crimes de guerre depuis le début de l’invasion russe, a affirmé jeudi la procureure générale d’Ukraine Iryna Venediktova.

«Nous avons maintenant plus de 8 000 cas», a-t-elle dit dans un entretien avec le média allemand Deutsche Welle.

«Il s’agit en fait de 8 600 affaires concernant uniquement les crimes de guerre et de plus de 4 000 affaires qui sont liées aux crimes de guerre», a précisé Mme Venediktova.


12h21 | Le géant russe Gazprom dégage un bénéfice net record en 2021

Des membres des forces armées ukrainiennes transportent les corps de leurs confrères tombés au combat lors d'une cérémonie à Lviv.
AFP

Le géant russe Gazprom a annoncé jeudi une hausse considérable de son bénéfice net en 2021, dans la foulée de la reprise économique post-pandémie et de la hausse de la demande en hydrocarbures. 

Le groupe contrôlé par l’État russe a vu son bénéfice net atteindre 2 159 milliards de roubles en 2021 (28,4 milliards d’euros au taux actuel), contre 162 milliards en 2020, selon cette source, soit un résultat multiplié par 13. 


11h44 | Ukraine: 45 personnes libérées suite à un nouvel échange avec la Russie, annonce Kyïv

Quarante-cinq Ukrainiens ont été libérés suite à un nouvel échange de prisonniers avec la Russie, a annoncé Kyïv jeudi, comme d’ordinaire sans révéler le nombre de Russes qui ont été remis à Moscou.

«Un autre échange de prisonniers a eu lieu. Aujourd’hui, 45 de nos hommes ont été libérés de captivité russe», a indiqué sur Telegram la vice-première ministre ukrainienne, Iryna Verechtchouk.


11h37 | Le soutien à l'Ukraine est coûteux mais les États-Unis ne peuvent pas «rester à l'écart»

Les États-Unis ne peuvent pas «rester à l’écart» du conflit en Ukraine malgré le coût de leur aide militaire à Kyïv face aux «atrocités et à l’agression» de la Russie, a assuré jeudi le président Joe Biden en demandant une rallonge de 33 milliards de dollars au Congrès.

Des membres des forces armées ukrainiennes transportent les corps de leurs confrères tombés au combat lors d'une cérémonie à Lviv.
AFP

Les États-Unis «n’attaquent pas» la Russie, mais «aident l’Ukraine à se défendre contre l’agression russe», en ayant déjà livré 10 armes antichars pour chaque blindé russe, a-t-il affirmé lors d’une allocution à la Maison-Blanche.

Les États-Unis ont livré 10 armes anti-char à l'Ukraine pour chaque blindé russe, selon Joe Biden.


11h27 | Réfugiés ukrainiens: l'UE a versé à la Pologne plus d'un demi-milliard d'euros

La Pologne, pays qui accueille le plus grand nombre de réfugiés ukrainiens, a reçu quelque 560 millions d’euros de fonds européens pour aider à leur prise en charge, selon un communiqué de la Commission publié jeudi.


11h12 | Visite express du chancelier allemand à Tokyo, la guerre en Ukraine au menu

Des membres des forces armées ukrainiennes transportent les corps de leurs confrères tombés au combat lors d'une cérémonie à Lviv.
AFP

Le chancelier allemand Olaf Scholz s'est félicité jeudi lors d'un court déplacement à Tokyo du feu vert du Parlement allemand pour livrer des armes lourdes à l'Ukraine, alors que Moscou a estimé que ces livraisons «menacent la sécurité» européenne.


11h11 | Gaz russe payé en roubles: divergences sur la compatibilité avec les sanctions de l'UE

Des membres des forces armées ukrainiennes transportent les corps de leurs confrères tombés au combat lors d'une cérémonie à Lviv.
AFP

Bruxelles a jugé jeudi que le mécanisme de conversion en roubles imposé par Moscou pour le paiement des hydrocarbures représente un contournement des sanctions de l'UE, en apparente contradiction avec les interprétations de plusieurs Etats membres soucieux de maintenir leurs approvisionnements.  


10h54 | L'AIEA «inquiète» de l'absence d'accès à la centrale de Zaporijjia

Des membres des forces armées ukrainiennes transportent les corps de leurs confrères tombés au combat lors d'une cérémonie à Lviv.
AFP

Le directeur général de l'AIEA, de retour d'Ukraine, s'est dit «préoccupé» par la centrale nucléaire de Zaporijjia contrôlée par les Russes, à laquelle l'instance onusienne n'a pas pu avoir accès depuis l'invasion.


10h30 | Biden va demander au Congrès 33 milliards de dollars dont 20 milliards pour des armes

Des membres des forces armées ukrainiennes transportent les corps de leurs confrères tombés au combat lors d'une cérémonie à Lviv.
AFP

Le président américain Joe Biden va demander au Congrès de débloquer 33 milliards de dollars supplémentaires pour répondre à la guerre en Ukraine, dont 20 milliards en aide militaire, a indiqué jeudi un haut responsable américain.


10h12 | L'économie américaine «continue d'être résiliente» face aux «défis historiques»

Des membres des forces armées ukrainiennes transportent les corps de leurs confrères tombés au combat lors d'une cérémonie à Lviv.
AFP

L'économie américaine «continue d'être résiliente» face à des «défis historiques», a estimé jeudi Joe Biden après la publication du PIB du premier trimestre qui a enregistré une contraction de 1,4% en rythme annualisé.


9h38 | TotalEnergies n'a «jamais dit» qu'il resterait en Russie, affirme son patron

«Nous n'avons jamais dit que nous resterions en Russie», a insisté jeudi le PDG de TotalEnergies Patrick Pouyanné, indiquant aussi que sa société serait capable de trouver des substituts au gaz naturel liquéfié (GNL) venu de Sibérie si elle devait en partir.


9h31 | Les députés allemands demandent plus d'armes lourdes pour l'Ukraine

Des membres des forces armées ukrainiennes transportent les corps de leurs confrères tombés au combat lors d'une cérémonie à Lviv.
AFP

Les députés allemands ont voté jeudi à une large majorité une motion demandant à leur leur gouvernement, jusqu'ici prudent sur la question, d'accélérer les livraisons d'armes lourdes à l'Ukraine face à la Russie, un vote salué par Kyïv.


À LIRE | Musique techno à fond sous les bombes: les livreurs fous de Kharkiv

Des membres des forces armées ukrainiennes transportent les corps de leurs confrères tombés au combat lors d'une cérémonie à Lviv.
AFP

Le coffre rempli à ras bord de vivres, la musique techno à fond : dans leur Opel Astra rouge, trois jeunes Ukrainiens livrent chaque jour de l'aide humanitaire dans des quartiers de Kharkiv régulièrement visés par les roquettes russes. 


8h58 | Dix soldats russes inculpés pour des crimes présumés à Boutcha

Des membres des forces armées ukrainiennes transportent les corps de leurs confrères tombés au combat lors d'une cérémonie à Lviv.
AFP

Dix soldats russes ont été mis en examen jeudi pour des crimes présumés commis à Boutcha, a annoncé le procureur général d'Ukraine sur son compte Telegram.


8h54 | Le Kazakhstan veut interdire d'entrée un journaliste russe pro-Kremlin

Le Kazakhstan a menacé d'interdire d'entrée un présentateur de télévision russe pro-Kremlin qui avait dénoncé une «ingratitude» kazakhe en raison de la position de ce pays d'Asie centrale concernant la guerre en Ukraine.


8h19 | Dans le Donbass ukrainien, ceux qui «espèrent» l'arrivée des Russes

Des membres des forces armées ukrainiennes transportent les corps de leurs confrères tombés au combat lors d'une cérémonie à Lviv.
AFP

Par conviction identitaire, nostalgie de l'ère soviétique ou pour en finir au plus vite avec la guerre, une partie des habitants du Donbass ukrainien ne voient pas d'un mauvais oeil la progression des troupes russes dans leur région, quand ils ne la soutiennent pas ouvertement.                

  • Écoutez Félix Séguin à l’émission de Richard Martineau tous les jours en balado ou en direct à 8h45 via l’app QUB et le site qub.ca :   

«Nous sommes ukrainiens administrativement, mais le Donbass, ce n'est pas l'Ukraine, les Ukrainiens, ce sont eux les étrangers, pas les Russes», souffle, à l'écart du marché de Lyssytchansk, Olena, qui a demandé à ce que son prénom soit modifié de peur que ses propos lui valent «la prison».


8h14 | Biden propose de transférer à l'Ukraine des avoirs russes saisis

Des membres des forces armées ukrainiennes transportent les corps de leurs confrères tombés au combat lors d'une cérémonie à Lviv.
AFP

La Maison-Blanche a proposé jeudi d'utiliser les avoirs saisis auprès d'oligarques russes pour compenser les dégâts subis par l'Ukraine lors de son invasion par la Russie.


8h01 | Erdogan dit à Poutine être «prêt à prendre l'initiative» pour la paix

Des membres des forces armées ukrainiennes transportent les corps de leurs confrères tombés au combat lors d'une cérémonie à Lviv.
AFP

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a fait part jeudi à son homologue russe Vladimir Poutine de sa disposition à «prendre l'initiative» pour mettre fin à la guerre en Ukraine, au lendemain d'un échange de prisonniers entre Washington et Moscou sur le sol turc.


7h52 | L'Europe doit être «plus forte» et trouver des «alternatives» au gaz russe dit le premier ministre bulgare

Des membres des forces armées ukrainiennes transportent les corps de leurs confrères tombés au combat lors d'une cérémonie à Lviv.
AFP

L'Europe doit être «plus forte» et trouver des «alternatives» pour ne plus utiliser le gaz russe, a déclaré jeudi depuis l'Ukraine le Premier ministre bulgare, dont le pays s'est vu mercredi privé de livraisons de gaz par Moscou.  


7h13 | Plus de 55 000 réfugiés en 24 heures

Des membres des forces armées ukrainiennes transportent les corps de leurs confrères tombés au combat lors d'une cérémonie à Lviv.
AFP

Près de 5,4 millions de réfugiés ukrainiens ont fui leur pays depuis l'invasion de leur pays par les troupes russes le 24 février, selon des chiffres du Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) publiés jeudi.


7h01 | La flambée des prix alimentaires accroît «les risques de troubles sociaux» en Afrique, alerte le FMI

Des membres des forces armées ukrainiennes transportent les corps de leurs confrères tombés au combat lors d'une cérémonie à Lviv.
AFP

La flambée des prix alimentaires engendrée par la guerre en Ukraine accroît «les risques de troubles sociaux» en Afrique, a alerté jeudi le Fonds monétaire international, quatorze ans après les «émeutes de la faim».


6h48 | L'ONU dit «préparer» une tentative d'évacuation de Marioupol

Des membres des forces armées ukrainiennes transportent les corps de leurs confrères tombés au combat lors d'une cérémonie à Lviv.
AFP

La coordinatrice de l'ONU en Ukraine a annoncé jeudi qu'elle partait dans le sud du pays préparer une tentative d'évacuation de la ville de Marioupol, presque entièrement contrôlée par les forces russes. 


À LIRE | Elle amasse 3000 $ pour les réfugiés ukrainiens

Des membres des forces armées ukrainiennes transportent les corps de leurs confrères tombés au combat lors d'une cérémonie à Lviv.
Photo courtoisie

Une fille de 12 ans de Québec a réussi tout un tour de force en amassant 3000 $ lors d’un événement musical organisé pour venir en aide aux réfugiés ukrainiens.


5h46 | Le rouble bientôt introduit dans la ville occupée de Kherson

Des membres des forces armées ukrainiennes transportent les corps de leurs confrères tombés au combat lors d'une cérémonie à Lviv.
AFP

L'administration russe qui contrôle la ville côtière ukrainienne de Kherson a l'intention d'y introduire le rouble, pour remplacer la monnaie ukrainienne, la hryvnia, à partir du 1er mai, a indiqué jeudi un responsable local russe. 


5h12 | Le Royaume-Uni rappelle la volonté de libérer «toute l'Ukraine»

Des membres des forces armées ukrainiennes transportent les corps de leurs confrères tombés au combat lors d'une cérémonie à Lviv.
AFP

Le gouvernement britannique a affirmé jeudi que ses objectifs en Ukraine n'avaient pas changé, tempérant les propos la veille de la ministre des Affaires étrangères Liz Truss selon laquelle «toute l'Ukraine» devait être libérée, c'est à dire Crimée comprise. 


4h15 | «Une guerre au XXIe siècle est une absurdité», déclare Guterres en visite à Borodianka

Des membres des forces armées ukrainiennes transportent les corps de leurs confrères tombés au combat lors d'une cérémonie à Lviv.
AFP

«Une guerre est une absurdité au XXIe siècle», a déclaré jeudi le secrétaire général de l'ONU à son arrivée à Borodianka, une des localités de la banlieue de Kyïv où les Ukrainiens accusent les Russes d'avoir commis des exactions pendant leur occupation de la région en mars. 


CARNET DE GUERRE | Incendies et explosions en Russie

Carnet de guerre | 64e jour

Une série d’incendies et d’explosions inexpliquées en Russie, dont plusieurs à proximité de la frontière ukrainienne font croire qu’au moins certaines d’entre elles auraient été causées par l’Ukraine.


À LIRE | Vladimir Poutine menace les alliés

Des membres des forces armées ukrainiennes transportent les corps de leurs confrères tombés au combat lors d'une cérémonie à Lviv.
Photo AFP

Les pays qui s’ingéreront dans la guerre en Ukraine pour lui venir en aide subiront les foudres de la Russie, a menacé, hier, le président russe, Vladimir Poutine.


0h | Le Parlement canadien condamne un «génocide» contre les Ukrainiens

Des membres des forces armées ukrainiennes transportent les corps de leurs confrères tombés au combat lors d'une cérémonie à Lviv.
Photo d'Archives

Les députés canadiens ont adopté mercredi une motion condamnant les «actes de génocide contre le peuple ukrainien» menés par la Russie et reconnaissant qu'il existe «des preuves claires et abondantes de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité systématiques et massifs». 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.