/sports/hockey
Navigation

L’Océanic n’a pas l’intention d’être une proie facile pour les Remparts

L’Océanic n’a pas l’intention d’être une proie facile pour les Remparts
Alexandre d'Astous

Coup d'oeil sur cet article

RIMOUSKI | Même si son équipe est présentement décimée par les blessures et le virus de l’influenza, le directeur général et entraîneur-chef de l’Océanic, Serge Beausoleil, assure que sa formation ne sera pas une proie facile pour les Remparts vendredi soir à Québec et dimanche à Rimouski. 

• À lire aussi: LHJMQ: et de sept pour les Remparts!

• À lire aussi: LHJMQ: l’Océanic remporte un match serré

• À lire aussi: L’Océanic diminué par l’influenza

Si les Remparts luttent avec les Islanders de Charlottetown pour le trophée Jean-Rougeau, remis au détenteur du premier rang au classement général de la saison régulière, l’Océanic tente de devancer les Mooseheads de Halifax au 5e rang de l’association de l’Est, ce qui leur permettrait d’éviter les puissants Sea Dogs de Saint John au premier tour des séries éliminatoires. 

Avec sa victoire contre les Voltigeurs mercredi, l’Océanic s’est approché à un point des Mooseheads, qui n’ont qu’un match à jouer contre deux pour les Rimouskois.

« C’est sûr qu’on regarde le classement. Comme il est peu probable que les Mooseheads perdent contre les Eagles dimanche, ça nous laisse très peu de marge de manœuvre contre les Remparts. Il va falloir avoir une meilleure gestion de la rondelle que mercredi, sinon les Remparts vont nous faire mal », a analysé Serge Beausoleil. 

Une défensive amochée

Serge Beausoleil espère le retour de quelques joueurs pour le match de vendredi, particulièrement au sein de sa brigade défensive. « Nous n’avions que cinq défenseurs mercredi, incluant Cory MacGillivray, qui commence, et Luke Coughlin, qui n’a que 16 ans. Nous avons utilisé William Dumoulin [un attaquant] comme défenseur. Il a très bien fait ça à tel point qu’il a joué près de 30 minutes ». 

Mathis Gauthier et Mathis Aguilar, deux défenseurs très fiables défensivement et qui commencent à se découvrir des aptitudes en offensive, étaient à l’écart en raison de la maladie mercredi. Charles Côté est sur liste des blessés pour une semaine ou deux. Même chose pour Julien Béland, dont le retour est souhaité pour le début des séries éliminatoires. 

« Les deux ont progressé cette semaine à l’entraînement. L’absence de Béland se fait sentir. C’est un des meilleurs en échec avant pour mettre de la pression sur les défensives adverses et garder la rondelle en territoire ennemi », a commenté Serge Beausoleil.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.