/news/green
Navigation

Norme sur le nickel: Charette critique la campagne de peur de ses opposants

Le ministre reste vague sur l’acceptabilité sociale de sa norme sur le nickel

Norme sur le nickel: Charette critique la campagne de peur de ses opposants
Photo d'archives, Stevens LeBlanc

Coup d'oeil sur cet article

S’il y a un déficit d’acceptabilité sociale avec sa nouvelle norme sur le nickel, c’est en raison de la campagne de peur de ses opposants, plaide le ministre de l’Environnement qui se défend d’être «isolé plus que jamais» dans ce dossier.

« Je ne juge pas la population. Mais lorsqu’elle entend des gens qui malheureusement tronquent des faits importants de cette réforme-là, oui ça peut inquiéter », a affirmé le ministre Benoit Charette. 

Les partis d’opposition à l’Assemblée nationale, le conseil municipal de Québec, plusieurs groupes citoyens, le Collège des médecins, l’Ordre des chimistes du Québec et l’ensemble des directions régionales de la santé publique s’opposent au règlement qui permet, depuis hier, un rehaussement significatif des seuils de concentration de nickel dans l’air.  

Même le Port de Québec a indiqué qu’il était en accord avec le report du nouveau règlement le temps de rassurer la population.  

Appui de la Santé publique

Le ministre s’est défendu, jeudi, d’être «isolé plus que jamais» comme le prétendent les oppositions à Québec. Il réitère plutôt qu’il a toujours l’appui de la direction nationale de santé publique du Québec. 

Il réitère qu’il a l’appui de la Direction nationale de santé publique du Québec.  

« Dr Boileau confirme qu’il s’agit d’une démarche scientifique extrêmement rigoureuse », a-t-il mentionné.  

Ce diagnostic a été réalisé en 2018 par l’ex-directeur de santé publique du Québec, Horacio Arruda.

Hier, son successeur a affirmé que son collègue avait « suivi les règles de l’art ».  

Il a cependant admis qu’il n’avait pas pris connaissance de toutes les études. « Je n’ai pas eu le temps de faire ça », a confié le Dr Luc Boileau.  

Transparence du Port 

Le ministre Charette assure aussi avoir réglé son différend avec le Port de Québec. Mercredi, il avait demandé au Port de faire preuve davantage de transparence, ce qui avait offusqué le PDG du Port, Mario Girard.  

« J’ai eu une belle rencontre avec M. Girard du Port et on a confirmé qu’il était nécessaire d’améliorer nos communications [...] Les informations qu’on n’arrivait pas à obtenir vont nous être communiquées ».  

Le porte-parole du Port, Frédéric Lagacé, a confirmé que les discussions ont été franches et directes.

Guilbault talonnée

Talonnée par les partis d’opposition lors de l’étude des crédits budgétaires, la ministre responsable de la Capitale-Nationale, Geneviève Guilbault, a été incapable d’expliquer pourquoi son gouvernement a approuvé la hausse de la norme, malgré les préoccupations constatées dans les quartiers concernés.

« C’est comparable à ce qui se fait à l’international, c’est ce qui se fait en Europe », a-t-elle martelé. 

– Avec la collaboration de Pierre-Paul Biron, Taïeb Moalla, et Marc-André Gagnon

Des réactions

« Ce dont on a besoin d’abord, c’est de s’assurer que les données que nous avons sur l’ensemble du territoire soient colligées, partagées avec les citoyens et nous permettent de faire les bonnes analyses. »

–  Bruno Marchand, maire de Québec 

« Le gouvernement est plus que jamais isolé. Il n’a d’autre choix que de suspendre l’application de son règlement insensé. »

–  Sylvain Gaudreault, député péquiste 

« Je n’ai pas de raison de croire que mon prédécesseur a mal fait. Avec ce qu’on m’apporte comme information, je crois qu’ils ont fait ça correctement. »

– Luc Boileau, directeur de santé publique 

« C’est quand même incroyable que le Port de Québec soit plus sensible à l’acceptabilité sociale, que le Port de Québec écoute plus les citoyens que le ministre de l’Environnement lui-même. »

–  Gabriel Nadeau-Dubois, chef parlementaire de Québec solidaire

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse jdm-scoop@quebecormedia.com ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.