/finance/business
Navigation

SQDC: HEXO veut grossir avec le prêt-à-manger au pot

Coup d'oeil sur cet article

La société HEXO veut prendre du poids grâce au marché du prêt-à-manger à base de pot. La direction espère vendre ses premiers produits à la Société québécoise du cannabis (SQDC) «d’ici la fin de l’été».

• À lire aussi: La SQDC accusée de pratiques antisyndicales

• À lire aussi: Du pot québécois pour les Ontariens

• À lire aussi: La consommation de cannabis en hausse chez les adultes, en baisse chez les mineurs

«C’est plus que des biscuits, c’est aussi des barres tendres et d’autres produits alimentaires, a indiqué l’administrateur, Vincent Chiara. Définitivement, notre premier client va être la SQDC.»

Pour attaquer ce marché, HEXO prévoit signer un nouveau partenariat avec une compagnie dont le nom sera dévoilé ces prochaines semaines.

M. Chiara, qui est actionnaire d’HEXO, a confié que ce joueur sera de la trempe de Molson Coors, sans toutefois fournir plus d’informations. La production des aliments se fera dans les installations du groupe au Québec.

Écoutez Le bon plant une série balado sur le cannabis qui sort des sentiers battus, au-delà des idées préconçues.

Ces dernières années, rappelons que le brasseur montréalais et HEXO avaient mis sur pied une coentreprise, Truss Beverage Co., spécialisée dans les boissons non alcoolisées à base de pot, dont des produits sont vendus à la SQDC.

Un proche

Dans le prêt-à-manger, la société Tilray Brands est présentement le seul fournisseur de la SQDC avec ses bouchées Solei infusées au THC et CBD.

M. Chiara n’a pas voulu dire si ce nouveau partenariat pourrait se concrétiser avec cette compagnie qui est proche d’HEXO. En mars, Tilray a annoncé l’achat jusqu’à 211 M$ US de la dette d’HEXO en échange de la possibilité de devenir un important actionnaire.

Le bureau de la concurrence du Canada et les actionnaires de la société québécoise doivent encore approuver l’entente avant qu’elle soit officielle.

Ces dernières semaines, les deux directions ont également dit vouloir collaborer sur des projets dans le cadre d’une alliance stratégique.

Un partenariat qui devrait leur permettre de réaliser des économies de 80 M$ US au cours des deux prochaines années. 

«Il y a certains produits de Tilray qui vont être produits par nous», a mentionné M. Chiara.

Transfert d’activités

La semaine dernière, HEXO, qui travaille toujours sur son plan de restructuration, a annoncé la fermeture de son usine de transformation et d’emballage à Belleville d’ici la fin juillet. 

Les activités de Truss Beverage Co. seront toutefois maintenues dans cette installation. Cette décision entraînera le licenciement d’environ 230 salariés.

La majorité des activités à Belleville seront transférées au Québec dans l’usine du groupe, à Gatineau, a répondu M. Chiara, promettant des embauches. L’homme d’affaires n’était toutefois pas en mesure de fournir un chiffre.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse jdm-scoop@quebecormedia.com ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.