/news/education
Navigation

La grève évitée dans les CPE de Montréal et Laval

CPE du carrefour
Photo d'archives, Chantal Poirier

Coup d'oeil sur cet article

La grève annoncée pour la semaine prochaine dans quelque 60 centres de la petite enfance de Montréal et Laval n’aura finalement pas lieu, après la conclusion d’une entente de principe entre l’employeur et le syndicat. 

L’annonce a été faite jeudi par l’Association patronale nationale des CPE qui déplore néanmoins «l’absence totale d’ouverture» du syndicat affilié à la CSN concernant les enjeux patronaux inhérents à la stabilité des services.  

Le Syndicat des travailleuses des CPE de Montréal et Laval avait annoncé une grève de quatre jours à compter de mardi prochain pour pousser l’employeur à appliquer l’entente intervenue avec Québec.  

«Après 18 journées de grève, en plus de toutes les fermetures et les défis reliés à la pandémie, les parents ne méritaient pas d’être encore une fois pris en otage», a indiqué par communiqué Chantal Bellavance, porte-parole de l’APNCPE. 

L’association patronale se réjouit d’avoir fait admettre au syndicat la nécessité de discuter et négocier de nouvelles clauses, à même d’offrir plus de flexibilité à l’égard des services offerts aux parents. 

«Bien qu’une telle démarche ne garantit aucun résultat dans les faits, nous souhaitons sincèrement que celle-ci nous permette de faire comprendre au syndicat la nécessité de s’y attarder», a ajouté Mme Bellavance.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.