/news/politics
Navigation

Laval veut la collaboration d’Ottawa pour revitaliser son Vieux Pénitencier

Laval veut la collaboration d’Ottawa pour revitaliser son Vieux Pénitencier

Coup d'oeil sur cet article

La Ville de Laval demande la collaboration du gouvernement fédéral pour revitaliser son Vieux Pénitencier, classé en tant que lieu historique national du Canada. 

• À lire aussi: Grève à la STL: horaires d’autobus réduits

Le maire de la Ville, Stéphane Boyer, et Paolo Galati, de l’opposition, ont fait une sortie commune vendredi, à cet effet.

«Je suis convaincu qu’en parlant d’une même voix, ces dossiers prioritaires pourront cheminer plus facilement et surtout plus rapidement», a déclaré M. Boyer.

Les élus de Laval souhaitent la mise en place d’un comité de travail technique, avec des représentants de la Société immobilière du Canada et du Service correctionnel du Canada afin de définir l’avenir du site.

Son mandat serait d’établir un plan de travail «concret» pour assurer la préservation et la mise en valeur du site.

«À court terme, l’objectif est de sortir le Vieux Pen de l’immobilisme qui l’afflige depuis des décennies», a précisé Alexandre Banville, au cabinet du maire de Laval.

Ouvert en 1873, sur le site de ce qui était auparavant un couvent des sœurs du Sacré-Cœur, le pénitencier Saint-Vincent-de-Paul avait été classé en tant que «lieu historique national» en 1990. Il s’agit du second plus ancien pénitencier fédéral du Canada. Il a été fermé en 1983.

Néanmoins, dans les dernières années, son état s’est dégradé. Dans son Inventaire du patrimoine architectural réalisé en 2018, la Ville s’en inquiétait déjà.

«L’immeuble central en forme de croix grecque a subi des modifications irrémédiables avec la destruction récente de deux ailes alors que d’autres édifices anciens se trouvant dans l’enceinte ont aussi été démolis. Le site est actuellement inoccupé et par conséquent menacé de disparition», était-il noté.

Par ailleurs, les deux partis municipaux ont également parlé d’une même voix afin de réclamer le prolongement du boulevard Saint-Martin vers l’est, afin de le connecter aux quartiers Saint-Vincent-de-Paul et Saint-François. Ils souhaitent que le gouvernement du Québec y mette en place un «mode de transport structurant».

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.