/news/politics
Navigation

Convoi de motocyclistes: et c’est reparti à Ottawa

Plusieurs sont à bout de nerfs après l’arrivée de manifestants à moto deux mois après ceux en camions

Coup d'oeil sur cet article

Plusieurs personnes ont été arrêtées aujourd'hui à Ottawa alors qu’un nouveau rassemblement contre les mesures sanitaires mené par des manifestants « plus agressifs » en moto est prévu dans la capitale ce week-end.

• À lire aussi: Ottawa se prépare à l’arrivée d’un convoi de motards

« En raison d’une escalade de l’agression de la foule, les officiers sont déployés avec des casques et des boucliers pour leur protection afin de dégager la foule à Rideau et Sussex », a indiqué sur Twitter, ce soir, le Service de police d’Ottawa (SPO).

Un manifestant du « Rolling Thunder Ottawa » a été arrêté, ce vendredi, en marge des premiers rassemblements de la manifestation dans la capitale fédérale.
Photo REUTERS
Un manifestant du « Rolling Thunder Ottawa » a été arrêté, ce vendredi, en marge des premiers rassemblements de la manifestation dans la capitale fédérale.

Ce soir, la tension a monté d’un cran alors que plusieurs centaines de manifestants du « Rolling Thunder Ottawa » s’étaient rendus au centre-ville de la capitale pour manifester, entre autres, contre les mesures sanitaires.

À peine quelques heures après avoir commencé, plusieurs personnes ont été arrêtées ce soir sur la rue Rideau, qui est actuellement bloquée pour la fin de semaine, a indiqué le SPO.

Entre 500 et 1000 personnes étaient regroupées au cœur de la capitale, où des feux d’artifice ont été tirés ce soir.

Un des motocyclistes présents à la manifestation brandit son poing.
Photo AFP
Un des motocyclistes présents à la manifestation brandit son poing.

Éviter l’occupation

Alors que les organisateurs du « tonnerre roulant » ont prévu des rassemblements et activités pour les journées de demain et dimanche, les autorités ont, elles aussi, prévu le coup.

Un manifestant arborant un casque et une veste militaires se confronte à un policier bloquant la manifestation.
Photo AFP
Un manifestant arborant un casque et une veste militaires se confronte à un policier bloquant la manifestation.

Pour éviter qu’un nouveau siège de 23 jours ne se tienne à Ottawa, comme en février, une présence policière accrue est prévue et une zone d’exclusion de véhicules a aussi été mise en place près de la colline Parlementaire.

Ce soir, plusieurs véhicules arborant un drapeau du Canada auraient tenté d’occuper un stationnement dans le centre-ville.

« Tous sauf un ont quitté les lieux. Le véhicule restant a été remorqué et le conducteur a quitté la propriété sans autorisation », a indiqué le SPO.

D’autres qui tentaient de stationner sur la rue Rideau auraient vraisemblablement été remorqués ou auraient quitté les lieux de leur propre chef en soirée.

Exaspérés

Du côté des commerçants et des résidents du secteur, l’arrivée du convoi de motocyclistes à Ottawa exaspère déjà.

Quand Claude Bonnet, propriétaire du restaurant Le Moulin de Provence, a appris la tenue de ce rassemblement, il s’est dit : « Pas encore ! »

« Ça recommence. On est dans un cauchemar qui continue. », a-t-il expliqué en entrevue aujourd'hui sur les ondes de LCN.

Bien qu’il concède que tout le monde a le droit de s’exprimer, il a l’impression que ce sont les commerçants d’Ottawa qui paient le plus cher.

En février, plusieurs entreprises du centre-ville de la capitale avaient dû garder leur rideau de fer baissé en raison de l’occupation du « Convoi de la liberté » qui avait paralysé le centre-ville.

Sur les réseaux sociaux, plusieurs citoyens ont aussi dénoncé l’arrivée des manifestants en soulignant qu’ils n’étaient pas les bienvenus dans la ville, alors que plusieurs centaines de nouveaux protestataires doivent arriver demain.

– Avec l’Agence QMI

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse jdm-scoop@quebecormedia.com ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.