/weekend
Navigation

Activités culturelles: quoi voir ce week-end

Les suggestions de nos journalistes

Coup d'oeil sur cet article

Voici quelques suggestions d’activités culturelles à faire ce week-end.

D.I.S.C.O. 

Ils nous ont fait danser avec leurs Sugar Daddy, Love Is in the Air ou encore Je survivrai. Et aujourd’hui, les Patsy Gallant, Martin Stevens, Michèle Richard et compagnie revisitent la montée sur disco dans la métropole avec une nouvelle série documentaire, désormais offerte sur la plateforme Vrai. 

Distillé en cinq épisodes, D.I.S.C.O. évoque aussi bien les paillettes et le champagne que la drogue et la débauche de l’époque, posant un regard aussi fascinant que lucide sur la scène musicale des années 1970. 

À voir pour tous ceux qui fredonnent encore aujourd’hui les hymnes de l’époque, prouvant hors de tout doute que le disco n’est jamais mort.

Où : sur Vrai

Une symphonie monumentale 

L’Orchestre symphonique de Montréal propose un très beau concert en webdiffusion avec des œuvres de Brahms, Grieg et Schubert. Il y a parfois des moments moins forts dans un concert, mais là, ce n’est pas du tout le cas. Dirigé par le chef américain en résidence Michael Tilson Thomas, l’OSM interprète avec brio l’Ouverture tragique de Brahms, le Dernier printemps de Grieg et la Symphonie no 9 en do majeur, surnommée La Grande, dernière œuvre de Schubert qui dure 48 minutes. Le concert a été enregistré le 9 mars dernier à la Maison Symphonique. C’est offert en ligne jusqu’au 10 mai.

Où : Osm.ca

Émouvant et lumineux 

Photo courtoisie

Le défi est de ne pas verser une larme en lisant ce superbe roman graphique touchant droit au cœur de l’auteur-illustrateur Jean-Paul Eid ! En quelques pages, on comprend pourquoi Le petit astronaute a reçu de nombreux prix (dont le plus récent, le prix BD des collégiens). Inspirée par la réalité de son fils vivant avec une paralysie cérébrale, cette histoire fictive met en scène une grande sœur retournant chaque année, à la même date, dans la maison de son enfance et de son petit frère différent. En usant de métaphores et de clins d’œil au monde de l’espace, l’auteur parvient à parler d’inclusion et de différence sans jamais être lourd ou moralisateur. Un tour de maître de la part de l’auteur et du papa d’un jeune homme « viscéralement heureux ».

Le petit astronaute, un roman graphique de Jean-Paul Eid aux Éditions La Pastèque

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.