/news/education
Navigation

«Loterie» pour la maternelle 4 ans: le ministre Roberge n’interviendra pas

Le ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge.
Photo d'archives, Agence QMI Le ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge.

Coup d'oeil sur cet article

Le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, n’a pas l’intention d’intervenir afin que les places en maternelle 4 ans ne soient plus accordées par tirage au sort, comme le déplorent des parents et experts.

• À lire aussi: Une «loterie» pour des places en maternelle 4 ans

• À lire aussi: À 4 ans, une fillette est refusée après un test d’admission en maternelle au public

Le Journal rapportait samedi que dans certaines écoles, des places sont accordées au hasard plutôt qu’en tenant compte des besoins des enfants lorsque le nombre de demandes est trop élevé. 

Dans certains centres de services scolaires, un bambin qui a une référence provenant d’un professionnel ou qui n’a jamais fréquenté de service de garde n’est pas priorisé.  

Le ministre Jean-François Roberge n’a toutefois pas l’intention d’intervenir, même si le gouvernement Legault a justifié à plusieurs reprises le déploiement de la maternelle 4 ans en affirmant qu’il y avait «urgence» de rejoindre les enfants qui n’ont pas accès un service de garde.

«On a ici un exemple de décentralisation de la prise de décision, comme plusieurs le réclament. À part la fratrie, la stabilité dans la même école et la distance, qui sont maintenant inscrites dans la loi comme critères, nous laissons les centres de services scolaires faire les choix de critères et procéder aux inscriptions et à la répartition des élèves sur leur territoire», a affirmé le ministre dans une déclaration écrite transmise au Journal

La situation avait toutefois été dénoncée par des experts, qui considèrent qu’il s’agit d’une pratique inéquitable envers les enfants qui ont des besoins plus grands. 

De son côté, le ministre Roberge a tenu à réitérer l’importance de déployer la maternelle 4 ans à temps plein pour tous. Depuis l’arrivée au pouvoir du gouvernement Legault, 940 classes de maternelle 4 ans ont été créées, pour un total de 1345. 

L’objectif gouvernemental est d’en arriver à 2600 groupes pour la rentrée 2025. 

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse jdm-scoop@quebecormedia.com ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.