/news/currentevents
Navigation

Côte-Nord: deux cadavres découverts en bordure de la 138; la Sûreté du Québec ouvre une enquête

Bloc Sûreté du Québec SQ Police
Photo d'archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Une tragédie ébranle la communauté de Natashquan, alors que deux hommes dans la trentaine ont été retrouvés sans vie en bordure de la route 138, lundi soir. 

Les deux hommes ont été découverts inanimés vers 18h30 dans un secteur boisé de Natashquan, sur la Basse-Côte-Nord. 

En milieu d’après-midi, mardi, la cause des décès n’avait pas encore été dévoilée, mais la Sûreté du Québec a indiqué qu’il s’agissait d’une mort suspecte. 

Moins de 24 heures après le drame, les circonstances exactes restent à éclaircir. La Sûreté du Québec a simplement précisé qu’il n’y avait pas d’élément laissant croire à l’implication d’une tierce personne.  

Une dispute a-t-elle pu éclater entre les deux hommes? La police n’a pas voulu approfondir cette hypothèse. Le lien entre les deux individus sera confirmé sous peu. On ignore pour l’instant si une arme à feu a été utilisée.

Les enquêteurs devront notamment rencontrer un chasseur qui se trouvait dans le secteur. L’homme aurait possiblement été témoin auditif de l’événement.

Le chef de la communauté innue de Nutashkuan a publié une vidéo sur Facebook en lien avec cette tragique histoire. Réal Tettaut a offert son soutien aux proches des disparus et demandé une pensée ou une prière pour ce qui se passe actuellement dans sa région. 

Lors du recensement de 2016, la population de Natashquan s’élevait à 263 personnes. 

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse jdm-scoop@quebecormedia.com ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.