/sports/hockey/canadien
Navigation

Funérailles de Guy Lafleur: la première idole de Martin St-Louis

L’entraîneur-chef du Canadien a assisté aux funérailles en compagnie de son père, Normand

Funérailles de Guy Lafleur: la première idole de Martin St-Louis
Joël Lemay / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Grâce à son père, Normand, Martin St-Louis est rapidement devenu un amateur du Canadien, mais surtout de Guy Lafleur.  

• À lire aussi: [VIDÉO] Funérailles nationales: Patrick Roy a retenu la prestance de Guy Lafleur

• À lire aussi: Funérailles de Guy Lafleur: les souvenirs du jeune Joe Sakic du temps des Nordiques

• À lire aussi: Larry Robinson rend un vibrant hommage à Guy Lafleur

«Je suis né en 1975 et mon père était un grand partisan du Canadien et de Guy Lafleur, a raconté l’entraîneur-chef du Canadien avant d’entrer dans la Basilique Marie-Reine-du-Monde. 

«Ça n’a pas été long avant que Guy Lafeur devienne mon idole. Il a été ma première idole et avec raison. Les cheveux blonds dans le vent à 100 km/h en zone neutre avec son puissant lancer.»

Mardi, en plus de ses joueurs, St-Louis était accompagné par son père, Normand. Ce dernier était heureux et ému d’être présent à ces funérailles nationales. 

Il existait une relation spéciale entre Lafleur et St-Louis avant même que ce dernier ne fasse son entrée au sein de l’organisation du Canadien. 

On se souvient que Lafleur s’était présenté en personne aux funérailles de la mère de St-Louis en 2014. L’ancien numéro 10 était accompagné de Réjean Houle. Un geste que le membre du Temple de la renommée n’a pas oublié. 

Funérailles de Guy Lafleur: la première idole de Martin St-Louis
MARTIN ALARIE / AGENCE QMI / JOURNAL DE MONTREAL

Éthique de travail

Au cours des dix derniers jours, les anciens coéquipiers du Démon blond ont raconté plusieurs anecdotes à son sujet. Plusieurs démontraient à quel point Lafleur était dévoué à son sport. 

Avant ses matchs, l’ancien numéro 10 arrivait toujours très tôt à l’aréna. Il avait son équipement sur le dos près de deux heures avant de sauter sur la glace. 

«Je ne pense pas qu’on va revoir cela, a souligné St-Louis. Ce sont des choses que j’avais entendues dans le passé, mais je ne savais pas si c’était des histoires gonflées. 

«Puis, lorsque je suis devenu entraîneur du Canadien, j’ai parlé aux anciens qui m’ont confirmé ce type d’histoire. Je n’en revenais pas.»

Sans le savoir, Lafleur et St-Louis possédaient la même qualité comme hockeyeur: ils avaient une éthique de travail irréprochable. Dans les deux cas, il n’y a jamais eu de demi-mesure. 

«C’est un aspect que je retiens de mes conversations avec les anciens, a précisé l’ancien attaquant du Lightning de Tampa Bay. Tu peux avoir tout le talent que tu veux dans n’importe quoi, si ton éthique de travail n’est pas au rendez-vous, tu n’atteindras jamais les sommets qui sont à ta portée. 

«Guy possédait cela et je ne suis pas surpris.»

Funérailles de Guy Lafleur: la première idole de Martin St-Louis
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Molson émotif

Depuis l’annonce de la mort de Lafleur, on a vu un Geoff Molson émotif et ébranlé. On sent que le départ de son plus grand ambassadeur laissera un grand vide dans son organisation. Une perte qui sera impossible à remplacer. 

«C’est une légende du Canadien de Montréal, mais aussi du peuple québécois, a souligné le président du Tricolore. On est très fiers d’avoir été présents à cette cérémonie.»

Molson a été la première personne à prendre la parole lors des funérailles. Son discours a été sobre, mais solide. 

«Ça n’a pas été facile de trouver les bons mots, mais parfois, tu as des moments où tu es inspiré. Je n’ai pas été surpris par les réactions des gens à l’endroit de Guy [depuis le 22 avril]. Par contre, nous ne sommes jamais prêts pour quelque chose comme cela. 

«C’était difficile au départ et nous sommes très fiers de l’avoir côtoyé.»

Molson a reçu beaucoup d’appels et de messages textes de la part de personnalités du monde du hockey en provenance du Canada, des États-Unis et de l’international. 

«Tout le monde adorait Guy Lafleur. Ils appréciaient son talent sur la glace, mais aussi tout ce qu’il a fait après sa carrière.»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.