/news/society
Navigation

Pénitenciers canadiens: les autochtones représentent 50% des détenues

FRANCE-OVERSEAS-FRENCH POLYNESIA-JUSTICE-PRISON
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

Pour la première fois, les femmes autochtones représentent la moitié de la population féminine dans les prisons fédérales, a déclaré l’ombudsman pénitentiaire du Canada. 

• À lire aussi: Itinérance autochtone: une crise humanitaire dans la métropole, selon l’Ombudsman de Montréal

• À lire aussi: Pensionnats autochtones: le chef de l’Église anglicane présente ses excuses

La semaine dernière, 298 femmes autochtones et 298 femmes non autochtones étaient détenues dans les pénitenciers canadiens. C’est la première fois que le ratio atteint 50/50, selon ce qu’a indiqué l’enquêteur correctionnel Ivan Zinger, au «Globe and Mail».

Au Canada, une femme sur vingt est autochtone.

Le gouvernement canadien a promis d’étudier le problème de la surreprésentation des autochtones en prison au cours des dernières années. Or, sous le gouvernement Harper, le nombre d’emprisonnements autochtones a grimpé au sommet. En effet, le premier ministre avait introduit, à l’époque, des peines minimales obligatoires qui ont eu un impact majeur sur les peuples autochtones, selon des criminologues.

Rappelons qu’en 1999, les hommes et les femmes autochtones représentaient seulement 12 % des détenus dans les pénitenciers canadiens. Ce pourcentage est désormais monté à 32 %.

Rappelons également qu’en 2021, le premier ministre Justin Trudeau avait demandé aux ministres de la Justice et de la Sécurité publique de s’attaquer au problème. Les efforts du gouvernement canadien ne semblent toutefois pas porter leurs fruits.

«C’est juste choquant et honteux pour un pays qui dispose d’autant de ressources», a déploré le Dr Zinger.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.