/weekend
Navigation

La carrière de Jean-François Mercier en 5 photos souvenirs

Chaque semaine dans son cahier Weekend, Le Journal vous présente des moments marquants de la carrière d’un artiste, par le biais de quelques photos souvenirs.

Jean-François Mercier
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Bon p’tit gars 

Jean-François Mercier
Photo courtoisie

Jean-François, enfant. Si on se fie à son touchant numéro « Pas d’enfants » qui raconte ses déboires à l’époque du primaire (à revoir sans faute sur le web) il fut un jeune intellectuel, bien élevé, mais qui se laissait manger la laine sur le dos, avant de développer un petit côté... bagarreur.

Grand détour 

Jean-François Mercier
Photo courtoisie

Lors de sa graduation du secondaire, au Collège de l’Assomption. Pour faire plaisir à sa mère (son père est décédé quand il était petit) Jean-François a étudié jusqu’à l’obtention d’un baccalauréat en actuariat à l’université. Ce n’est que des années plus tard, dans les années 90, qu’il s’inscrivit finalement en création humoristique à l’École nationale de l’humour. 

Ni gros ni cave 

Jean-François Mercier
Photo d'archives

En 2006, à quelques mois de la première médiatique de son spectacle Le show du gros cave, avec son ami et collaborateur François Avard avec qui il a co-écrit ce spectacle et l’irrévérencieuse série Les Bougon. Jean-François recevra un billet platine pour plus de 100 000 billets vendus de ce show, mais il héritera définitivement de son titre peu flatteur.  

Le King 

Jean-François Mercier
Photo d'archives

Le « King de V » en 2011, ne reculant devant rien lors d’un tournage de l’émission quotidienne de fin de soirée Un gars le soir qu’il anima durant trois ans à V dans son garage double, entouré d’une foule de collaborateurs. L’humoriste anima plusieurs autres émissions par la suite y compris en ce moment Rire sans tabous sur Z Télé.

L’élu 

Jean-François Mercier
Photo d'archives

Lors du gala Les Olivier en 2011, il y a déjà plus de 10 ans, Jean-François Mercier remportait le prix le plus prestigieux de ce rendez-vous de l’humour, soit l’Olivier de l’année. Cette même année, il se présentait aux élections fédérales à titre de candidat indépendant, tout en étant... pour la souveraineté du Québec ! 


  • Jean-François Mercier poursuit la grande tournée de son troisième spectacle En cachette, ainsi baptisé parce que d’abord présenté en catimini dans des petites salles, dans un monde où la liberté d’expression régresse et où son humour ne fait pas toujours l’unanimité. Un spectacle plus personnel, des sujets plus tabous. Script éditeur François Avard.
    ► jeanfrançoismercier.com.
  • Jean-François anime la série documentaire Rire sans tabous. Il tente de briser les tabous sur une foule de sujets, dont la santé mentale, la pauvreté, l’obésité, les maladies incurables et l’orientation sexuelle. Il rencontre des gens souvent rejetés et victimes de préjugés, puis, grâce à leur histoire, il présente un numéro devant un public. Sur Z Télé et aussi sur Crave. 
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.