/entertainment/music
Navigation

Guylaine Tanguay: souvenirs revisités

Coup d'oeil sur cet article

Elle les chante depuis qu’elle est gamine. Elle rêve donc de les revisiter sur disque depuis un long moment déjà. Mais Guylaine Tanguay cherchait l’occasion parfaite, le prétexte idéal pour se réapproprier les chansons de son idole, Céline Dion. Et à l’aube de ses 50 ans, elle l’a enfin trouvé.

• À lire aussi: Nos chansons favorites d’avril

« Je suis plus confortable que jamais avec ma voix et avec qui je suis, autant à l’intérieur qu’à l’extérieur. C’est le moment parfait pour moi de revisiter ces chansons qui ont marqué ma jeunesse », confie la chanteuse. 

Quiconque connaît, ne serait-ce que sommairement, le parcours de Guylaine Tanguay est bien au fait de l’importance qu’occupe Céline Dion – et son répertoire – dans sa vie. Car la diva de Charlemagne a depuis toujours été pour elle une idole, lui faisant même office de professeure de chant alors qu’elle avait à peine 10 ans. 

« Je me souviens quand ma mère m’avait acheté le premier album de Céline Dion, au début des années 1980. Je passais tellement de temps à l’écouter que j’avais presque l’impression qu’elle était ma meilleure amie ! » s’esclaffe la chanteuse au bout du fil. 

« Je n’ai jamais eu de cours de chant ou de formation spéciale. J’étais habituée à chanter du country, alors de chanter les chansons de Céline Dion dans ma petite chambre rose, d’essayer d’atteindre les mêmes notes qu’elle, c’est ce qui m’a permis de travailler ma voix autrement et développer mon registre plus haut », poursuit Guylaine Tanguay. 

Photo d’archives, Chantal Poirier

Saveur country

Ça, le fan moyen de la chanteuse le sait déjà. Car elle s’est déjà commise à l’exercice sur scène, en 2017, le temps de la tournée Ce n’était qu’un rêve, consacrée entièrement aux titres de Céline Dion. Mais cette fois-ci, elle se décolle des versions originales et de leurs arrangements aux saveurs pop et de leurs envolées vocales vertigineuses. Car comme l’indique le titre (Céline, À ma façon), c’est de sa manière bien à elle qu’elle revisite 11 incontournables de la diva. 

Ces Incognito, D’amour ou d’amitié, Pour que tu m’aimes encore, L’amour existe encore et autres My Heart Will Go On, Guylaine Tanguay nous les ressert donc aujourd’hui arrosés d’une généreuse sauce country. 

« Je ne voyais pas l’intérêt ou la pertinence de refaire ces chansons exactement comme Céline les a faites. Ses versions sont parfaites. Pourquoi essayer de les refaire ? Moi, ce qui m’intéressait, c’était de les retravailler pour les refaire découvrir aux gens, leur donner l’impression qu’ils les entendent pour la toute première fois », explique-t-elle. 

Après Ginette

Ce nouvel album, lancé hier, s’inscrit dans la même initiative que l’album précédent de Guylaine Tanguay (Ginette, À ma façon), celui-ci entièrement consacré au répertoire de Ginette Reno. Si cette dernière lui avait donné son aval lors de la création de ce projet, c’est cette fois-ci Claudette Dion qui lui a offert sa bénédiction au nom du clan familial. 

Elle agira même d’ailleurs à titre de maîtresse de cérémonie pour le spectacle lancement, désormais diffusé en webdiffusion. 

« On sait tous que Céline Dion n’est pas du genre à commenter les projets inspirés de son œuvre – elle est bien trop occupée pour ça ! –, alors je suis très heureuse d’avoir le soutien de Claudette Dion », avance Guylaine Tanguay.

« Maman Dion avait vu le spectacle Ce n’était qu’un rêve à l’époque et elle avait eu des commentaires tellement flatteurs. Comme Claudette, elle savait à quel point ma démarche est sincère et pleine de bonnes intentions », ajoute-t-elle. 


L’album Céline À ma façon est présentement sur le marché. Le spectacle lancement est diffusé sur livedanstonsalon.com jusqu’au 16 mai. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.