/entertainment/music
Navigation

Guylaine Tremblay s’éclate sur scène

La comédienne trimballe un spectacle de chansons écrites par Yvon Deschamps

Guylaine Tremblay
Photo Chantal Poirier Guylaine Tremblay lors des répétitions de son spectacle solo : J’sais pas comment, J’sais pas pourquoi en hommage à Deschamps.

Coup d'oeil sur cet article

Pour la toute première fois de sa carrière, Guylaine Tremblay se retrouve seule, sur les planches, sans être dans la peau d’un personnage, où elle se raconte et où elle chante. Quittant sa zone de confort, elle admet avoir beaucoup de plaisir dans cette nouvelle aventure où elle se raconte à travers les chansons d’Yvon Deschamps.

« La réponse du public est excellente. Ça va super bien. C’est un bonheur de faire ce spectacle. J’ai plus de plaisir que je le pensais. Je n’avais jamais pensé faire ça dans ma vie », a-t-elle lancé, lors d’un entretien.

Guylaine Tremblay sera de passage au Capitole de Québec, les 11 et 12 mai, avec son spectacle solo J’sais pas comment, J’sais pas pourquoi.

Un spectacle qu’elle a lancé le 12 février à Terrebonne. La comédienne avoue qu’elle était très nerveuse avant cette première.

« Je me suis payé un bon gros trac. J’avais peur de ne pas être à la hauteur, que les gens ne trouvent pas ça intéressant et de perdre la voix. J’étais vraiment nerveuse », a-t-elle avoué.

C’est une fois rendu au théâtre, vers 16 h, lors des tests de sonorisation avec ses quatre musiciens, le pianiste Jean-Fernand Girard, le guitariste Michael Pucci, la bassiste et contrebassiste Patricia Deslauriers et le violoniste et accordéoniste Francis Covan, que les choses se sont placées.

« Le spectacle est arrivé et je n’avais plus le choix. Je suis là. J’étais sur le plongeon. Une fois plongée, c’était merveilleux. L’eau était bonne », a-t-elle indiqué en riant.

Un rêve

Avec ce spectacle, Guylaine Tremblay réalise un rêve vieux de 10 ans. Celui de se raconter à travers les chansons d’Yvon Deschamps.

La comédienne a été voir l’humoriste pour lui demander la permission de faire un spectacle autour de ses chansons.

« Il a été super touché que quelqu’un pense à faire un spectacle avec ses chansons. Il m’a dit qu’il est souvent approché pour faire ses monologues, mais rarement pour ses chansons », a-t-elle raconté.

Sur les cinquante chansons qu’il a écrites, Guylaine Tremblay en a retenu une quinzaine. Des pièces qui correspondent à des moments de sa vie qu’elle raconte.

« C’est un voyage intérieur que l’on fait tous à un moment donné dans notre vie. Moi, ça fait 38 ans que je fais ce métier. Le lien de confiance avec le public est assez fort pour que je puisse me permettre ça. Je n’aurais pas fait ça après cinq ou dix ans de carrière », a-t-elle admis.

Originaire de Petite-Rivière-Saint-François, Guylaine Tremblay a hâte à ses spectacles dans la Vieille Capitale. Elle a habité à deux minutes du Capitole durant ses études au Conservatoire d’art dramatique de Québec.

« Ça va être une grande soirée et chargée d’émotions », a-t-elle indiqué.

Guylaine Tremblay a beaucoup de plaisir avec ce spectacle. Est-ce qu’elle pourrait, un jour, avoir envie de poursuivre dans cette direction ?

« Je ne sais pas. Je fais ça en ce moment, ça me comble parfaitement. Je savoure ce moment-là et je suis dans l’instant présent. La vie se charge de nous surprendre constamment. Il faut laisser les portes ouvertes », a-t-elle laissé tomber.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.