/entertainment/shows
Navigation

Le Cirque Éloize en spectacle au Koweït

Cirque Éloize
Photo Chantal Poirier C’est une superbe visibilité pour le Cirque Éloize, estime son fondateur, Jeannot Painchaud.

Coup d'oeil sur cet article

Le Cirque Éloize a entièrement conçu la cérémonie d’ouverture des GCC Games, grand événement sportif réunissant les pays du Golfe persique. Plus d’une quarantaine de Québécois s’envoleront ainsi vers le Koweït dans quelques jours en vue de l’événement prévu le 22 mai.

L’invitation avait d’abord été lancée au printemps 2020. Pandémie oblige, l’événement a dû être reporté à quatre reprises avant d’être finalement programmé pour ce mois-ci. La nervosité avait laissé place à la fébrilité, palpable dans le studio de répétition du Cirque Éloize, où Le Journal est passé il y a quelques jours. 

« Ça fait deux ans qu’on veut aller leur montrer ce qu’on a préparé pour eux. On est prêts, on est gonflés à bloc », laisse tomber Claudia Couture, directrice de création. 

« Et cette fois-ci, après trois reports, on sait que c’est la bonne. On touche du bois », ajoute-t-elle, allongeant un bras pour poser la main sur une table en riant.  

En tout, ce sont 70 personnes d’un peu partout dans le monde qui convergeront vers le Koweït pour travailler sur cette cérémonie d’une durée de 32 minutes, qui réunira sur scène 22 artistes en plus d’athlètes locaux. L’événement sera présenté devant quelque 5000 spectateurs sur place, en plus d’être télédiffusé à travers le Moyen-Orient. 

Tenus au secret

Et en quoi exactement consistera cette cérémonie d’ouverture ? Dur à dire, l’équipe du Cirque Éloize préférant en taire les détails jusqu’à sa tenue. On nous promet toutefois une intégration importante de la technologie, en plus de la possibilité de battre un record Guinness, selon Jeannot Painchaud. 

« C’est une super belle visibilité, alors on met le paquet. C’est certain que ça va avoir un impact important pour nous », avance le président et fondateur du Cirque Éloize. 

Pour lui, il s’agit là d’une belle occasion pour faire connaître à l’international Éloize Entertainement, division de l’entreprise qui avait également créé la cérémonie d’ouverture du Championnat mondial masculin de handball, en Égypte, l’an dernier. 

« On veut s’imposer comme organisateur d’événements d’envergure, en dehors du cirque. On fait des événements avec danseurs, de la technologie et des acrobaties, mais où le focus n’était pas le cirque. Alors pour nous, c’est un grand pas en ce sens », explique-t-il. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.