/world/usa
Navigation

À Washington, les cloches de la cathédrale retentissent pour le million de morts de la COVID-19

À Washington, les cloches de la cathédrale retentissent pour le million de morts de la COVID-19
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les cloches de la cathédrale nationale de Washington ont retenti 1 000 fois lundi en hommage aux victimes de la COVID-19, alors que les États-Unis sont en passe de franchir le cap du million de morts liés à la pandémie. 

• À lire aussi: COVID-19: le médicament Evusheld maintenant disponible

• À lire aussi: COVID-19: les hospitalisations sous la barre des 2000

Les États-Unis sont le pays ayant enregistré officiellement le plus de décès dans le monde, devant le Brésil, l’Inde ou encore la Russie, et comptaient lundi plus de 995 000 morts de la COVID-19, selon le dernier bilan de l’université Johns Hopkins.

Le bourdon de la cathédrale a été déclenché vers 18H (22H GMT) lors d’un nouvel hommage retransmis en direct sur YouTube, chaque sonnerie représentant 1 000 personnes décédées en raison de la pandémie.

La cloche funèbre de l’édifice a précédemment retenti lorsque les États-Unis ont passé d’autres paliers symboliques, par exemple en septembre 2020, moment où le pays a franchi les 200 000 morts.

«Aujourd’hui, notre nation a franchi une tragique étape : un million d’Américains sont morts à cause de la COVID-19», a regretté le doyen de la cathédrale, le révérend Randolph Marshall Hollerith, avant que les cloches ne retentissent.

Les États-Unis enregistrent depuis plusieurs semaines une hausse du nombre de cas quotidiens, dans le contexte de la levée du port du masque, désormais simplement conseillé en intérieur pour une majorité d’habitants du pays.

Le nombre de morts liés à l’épidémie a lui ralenti au cours des derniers mois : le seuil des 900 000 morts a été dépassé en février, il y a trois mois, et celui des 800 000 en décembre, un mois et demi avant cette date.

Lorsque le cap du demi-million de morts avait été franchi, en février 2021, le président américain Joe Biden avait déploré un bilan plus lourd que «la Première Guerre mondiale, la Seconde Guerre mondiale et la guerre du Vietnam réuni».

Au total, la pandémie de COVID-19 a fait entre 13 et 17 millions de morts dans le monde entre le 1er janvier 2020 et le 31 décembre 2021, selon de récentes estimations de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.