/sports/football/alouettes
Navigation

Byron Archambault : une promotion qui allait de soi

Byron Archambault : une promotion qui allait de soi
Martin Chevalier / JdeM

Coup d'oeil sur cet article

Le directeur général des Alouettes de Montréal, Danny Maciocia, n’a pas eu à chercher bien longtemps pour trouver un remplaçant au coordonnateur des unités spéciales Jeff Reinebold.

• À lire aussi: LCF : une entente qui se laisse désirer

• À lire aussi: Jonathan Sénécal invité au camp des Alouettes

Lundi, les «Als» ont annoncé que l’Américain de 64 ans avait renoncé à son poste pour des raisons personnelles et que Byron Archambault avait obtenu l’emploi. Celui-ci était l’entraîneur des secondeurs de l’équipe en 2021.

«C’est une décision que nous, Khari Jones [l’entraîneur-chef] et moi, avons prise en 30 secondes», a révélé Maciocia lors d’un entretien téléphonique.

«Nous connaissons bien Byron et il a fait un super boulot avec nos secondeurs l’an passé. Il était aussi le responsable des unités spéciales avec les Carabins de l’Université de Montréal.»

Mis au fait de temps de réflexion de ses patrons, Archambault s’est dit flatté.

«Ça fait plaisir à entendre. J’ai appris énormément avec Khari et notre groupe d’entraîneurs dans la dernière année. Je suis chanceux de faire partie de cette équipe.»

Un bourreau de travail

Reconnu comme quelqu’un ne comptant pas ses heures, Archambault accepte ce nouveau défi les deux bras grands ouverts.

«J’aime ce que je fais. Dans ma tête, ce n’est pas du travail. Chaque jour, je fais du football et c’est le plus beau domaine dans lequel je peux évoluer.»

C’est principalement en raison de cette mentalité que Maciocia lui a offert cette promotion.

«Je suis convaincu qu’il sera capable d’accomplir le boulot de brillante façon. Il va avoir un impact et des résultats, parce qu’il l’a déjà fait par le passé. Je suis sûr et certain que nos joueurs vont tomber en amour avec lui», a dit le DG.

Des joueurs expérimentés

Parmi les footballeurs qu’Archambault dirigera, il y en a plusieurs qui sont déjà «en amour» avec lui. En effet, Marc-Antoine Dequoy, Kerfalla Exumé, Régis Cibasu et Brian Harelimana ont tous évolué sous ses ordres chez les Carabins, dont les unités spéciales figuraient parmi les plus productives au pays sous son tutorat.

«Nous avons beaucoup de joueurs expérimentés au niveau des unités spéciales et nous sommes choyés», a exprimé Archambault, en nommant également les vétérans Christophe Normand, Alexandre Gagné, Frédéric Chagnon et Pierre-Luc Caron.

«Dans la construction de notre formation, c’était important de compter sur de bonnes personnes qui ont du leadership, qui savent ce que ça prend pour gagner et qui sont prêtes à mettre des efforts. Il y a beaucoup de ces aspects qui ont une corrélation directe avec les performances sur les unités spéciales.»

«Ça va être un vrai plaisir de travailler avec eux», a conclu Archambault avec bonheur.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.