/news/currentevents
Navigation

Un arbitre agressé en pleine partie de soccer

Le jeune de 17 ans a reçu un coup de poing d’un spectateur sur l’île de Montréal

Coup d'oeil sur cet article

Une attaque contre un arbitre de soccer en pleine partie impliquant des jeunes de 14 ans est dénoncée de toutes parts, alors que l’agresseur pourrait écoper d’une suspension à vie.

« Je suis vraiment choqué par une telle violence. [...] C’est vraiment troublant comme image, c’est tout le contraire de ce qu’on veut prôner comme message, a soutenu Mathieu Chamberland, directeur général de Soccer Québec. Il n’y a aucune raison, vraiment aucune, qui justifie l’attaque d’un officiel, c’est tolérance zéro. »

La scène disgracieuse, qui a été filmée, a fait rapidement le tour des réseaux sociaux. On y voit un individu crier après l’officiel de manière agressive, puis s’approcher d’un pas décidé vers celui-ci.

L’agresseur a commencé par crier après l’arbitre, pour finalement s’approcher et lui hurler au visage. L’officiel l’a ensuite repoussé avant que l’homme lui assène un coup de poing à la tête. Des parents sont intervenus par la suite et plusieurs mots grossiers ont été échangés.
Capture d'écran, TVA Nouvelles
L’agresseur a commencé par crier après l’arbitre, pour finalement s’approcher et lui hurler au visage. L’officiel l’a ensuite repoussé avant que l’homme lui assène un coup de poing à la tête. Des parents sont intervenus par la suite et plusieurs mots grossiers ont été échangés.

C’est alors que l’arbitre-assistant, âgé de seulement 17 ans, repousse l’homme, qui réplique en lui assénant un coup de poing au visage. 

Un parent intervient alors et plaque l’individu agressif. Le match est ensuite arrêté et des paroles grossières sont échangées entre plusieurs personnes. 

Capture d'écran, TVA Nouvelles

Le grand-père d’un joueur

L’événement est survenu samedi après-midi alors que l’équipe masculine de Saint-Laurent U-14, de la Ligue de développement provincial, recevait le Celtix du Haut-Richelieu, sur un terrain synthétique de Dollard-Des Ormeaux.

L’agresseur de la vidéo a depuis été identifié par les instances du Club de soccer Saint-Laurent, qui s’est réuni lundi après-midi d’urgence en raison des événements. Il s’agit du grand-père d’un des joueurs.

« On va convoquer assez rapidement la personne devant le comité de discipline, mais pour l’instant, elle est suspendue indéfiniment d’assister aux matchs tant qu’il n’y aura pas de décision de prise », a indiqué Guy Hébert, porte-parole de l’organisation.  

  • Écoutez Félix Séguin à l’émission de Richard Martineau tous les jours en balado ou en direct à 8h45 via l’app QUB et le site qub.ca :

Selon différentes versions, un but égalisateur réussi par l’équipe visiteuse aurait suscité de la grogne dans les estrades, mais c’est un simple appel de hors-jeu par l’arbitre-assistant victime de violence qui lui aurait valu les coups.

La violence augmente

Malgré la violence du coup, le jeune de 17 ans n’a pas subi de blessures importantes, même s’il est secoué par les événements, selon son directeur de l’arbitrage.

« Il va prendre une pause et après il pourra décider s’il veut continuer ou pas », a indiqué Robert D’Alesio, ajoutant que du soutien est offert à l’arbitre.

Selon Soccer Québec, leur comité de discipline est appelé à gérer une soixantaine d’incidents impliquant des officiels chaque année. 

« Ce qu’on peut voir, il y a une minorité d’incidents qui sont de plus en plus violents, ce qui est inquiétant », a précisé Mathieu Chamberland, qui convient qu’une réflexion doit se poursuivre afin de faire de la meilleure prévention.

Dans un contexte de pénurie d’arbitres, plusieurs espèrent qu’une telle agression ne vienne pas décourager des jeunes.

Ce qu’ils ont dit  

« Ce geste de violence sur un jeune arbitre doit être dénoncé. Au lieu de s’en prendre aux arbitres, on devrait plutôt les encourager. J’en appelle à tous les parents, soyons tous des ambassadeurs de l’esprit sportif, la violence c’est inacceptable, point final ! »

– Isabelle Charest, ministre déléguée aux Loisirs et aux Sports

« Tout le monde a droit à un endroit sain et sécuritaire. Soccer Québec condamne cet événement et on va tout faire pour que cet individu ne puisse plus revenir aux abords des terrains. »

– Mathieu Chamberland, directeur général de Soccer Québec

« C’est un incident disgracieux et on ne veut plus que ça se répète. [...] Une chance que quelqu’un est intervenu rapidement pour empêcher que ça aille plus loin. »

– Guy Hébert, porte-parole du Club de soccer Saint-Laurent

« On constate qu’il y a de plus en plus de manque de respect total envers les arbitres, au niveau des parents et des spectateurs, c’est problématique. [...] C’est un cas de violence extrême, dans ma carrière, c’est le pire que j’aie vu. »

– Robert D’Alesio, directeur de l’arbitrage, Soccer Lac St-Louis 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.