/misc
Navigation

Rapport Denis: montre-moi le fric!

Coup d'oeil sur cet article

L’éléphant n’a pas accouché d’une souris. Bien que mince, le rapport Denis sur le hockey mineur québécois est étoffé. Le premier ministre François Legault a pris une décision émotive lorsqu’il a décidé de créer ce comité afin, disait-il, « d’augmenter le nombre de joueurs québécois dans la Ligue nationale de hockey ». La rondelle vient de fermement revenir sur sa palette. 

C’est ce qui se produit lorsque l’on donne une mission impossible à un perfectionniste compétent. Marc Denis est un gars pondéré et brillant. Juste assez ambitieux pour ignorer les nombreux contre et accepter sans trop réfléchir un mandat qui ne faisait pas de sens. Moins de six mois pour constater ce qui gangrène le développement de nos jeunes et accoucher d’un acte de révolution ? Voyons donc !

Je me répète, mais Denis et son groupe ont réussi l’improbable. En même temps, c’est le bout facile qui est complété. Le plus dur reste à faire. Articuler les recommandations, les faire naître au réel. Avec quel argent ? À chaque exercice budgétaire, il ne reste plus une cenne à l’État une fois que la Santé, l’Éducation et les Transports se sont servis comme le frère Tuck dans Robin des Bois. 

Je suis convaincu qu’au niveau des infrastructures, ça va aller. Il n’y a pas de hasard dans la présence du PM pour l’annonce de la construction d’un nouvel aréna à Magog, jeudi dernier, au lendemain de la publication du rapport Denis. Est-ce que TOUS les villages du Québec auront minimalement une patinoire réfrigérée munie d’un toit structural de bois ? Là, j’ai des réserves. Mais si j’étais entrepreneur en structures, je m’empresserais de contribuer à la caisse de la CAQ...

Université et U17-U18

Un programme de hockey universitaire coûte entre 1 et 1,5 million $ par année à opérer. Qui va payer la facture ? Le gouvernement ? Pourtant je crois en une ligue universitaire solidement établie. Trop de joueurs sortent du système à 19-20 ans...

La nouvelle structure de développement proposée pour les jeunes joueuses et joueurs est excellente. En même temps, comment ne pas penser que de fausses équipes nationales de développement U17 et U18 ne seront pas l’égal du midget espoir, cette catégorie née dans le seul but d’engraisser la caisse de Hockey Québec ? 

Marc Denis est actionnaire des Saguenéens de Chicoutimi. Est-ce que c’est pour cette raison que le comité suggère de créer deux équipes nationales de développement U17 et U18 dans lesquelles les meilleurs ne joueront pas, contrairement aux programmes similaires des Américains ? Comment la LHJMQ pourrait survivre si on lui enlevait ses 23 meilleurs 16 et 17 ans chaque saison ? 

Hockey Québec

Jocelyn Thibault est DG de Hockey Québec. Est-ce que c’est pour cette raison que le comité a omis de parler du pourcentage du coût d’inscription d’un joueur qui doit être envoyé à Hockey Québec par son association locale ? Ce phénomène est systémique et voué à engranger le plus de revenus possible à la tête de la pyramide. 

Paraît que ça fait de beaux congrès et que les bureaux à Anjou n’ont rien à voir avec ceux des autres fédérations québécoises de sport amateur logeant sous les poutres du Stade olympique. 

Parions que le PM Legault, grand fan de hockey, va regarder de ce côté pour trouver quelques-uns des nombreux millions nécessaires à assurer que l’excellent rapport Denis ne sera pas tabletté...

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.