/sports/golf
Navigation

Beaucoup de travail à faire pour Maude-Aimée Leblanc

Coup d'oeil sur cet article

Maude-Aimée Leblanc se dirigeait vers un résultat encourageant à sa première ronde de la Coupe Cognizant Founders, mais un double boguey à l’avant-dernier trou a tout gâché, jeudi, à Clifton au New Jersey.

La Québécoise aura un retard important à rattraper, elle qui pointe à égalité au 92e rang en vertu d’une carte de 73 (+1). C’est sur la normale 3 du huitième fanion que Leblanc a trébuché en ayant besoin de cinq frappes pour mettre la balle au fond de la coupe.

La Sherbrookoise de 33 ans, qui amorçait la journée sur le neuf de retour, a longtemps attendu son premier oiselet. Celui-ci s’est produit au deuxième trou et elle en a ajouté un second au quatrième.

La Canadienne Maddie Szeryk a remis une carte identique à Leblanc, avec deux oiselets et trois bogueys. Elles sont toutes deux bien loin de la Suédoise Madelene Sagstrom, qui s’est installée au sommet grâce à une ronde sans faute de 63 (-9). L’Américaine Megan Khang est à un coup derrière.

Mardi, Leblanc avait assuré sa qualification pour l’Omnium des États-Unis en jouant deux rondes en une seule journée à Morristown, au New Jersey. Avec deux pointages identiques de 72 (E) elle a remporté l’épreuve qualificative. Sa dernière présence dans ce tournoi majeur remonte à 2016. Elle avait terminé au 26e rang.

Du 2 au 5 juin, l’Omnium des États-Unis sera présenté au Pine Needles Lodge and Golf Club de Southern Pines, en Caroline du Nord.

Un record pour Sebastian Munoz

Du côté de la PGA, le Colombien Sebastian Munoz a établi un record du parcours TPC Craig Ranch en remettant une carte de 60 (-12) dès la première ronde du tournoi AT&T Byron Nelson, à McKinney, au Texas.

Le meneur au classement a réussi des aigles au neuvième et au 12e trou. Son neuf de retour a été tout simplement exceptionnel, lui qui a retranché des coups à la normale à sept fanions.

«C’est un sentiment incroyable quand tout fonctionne comme il faut. Les coups de départ vont dans la petite fenêtre que tu t’étais imaginée, la vitesse des coups roulés [est parfaite]. Quand tout va bien, tu tombes dans ta zone et tu laisses le reste se produire», a mentionné Munoz aux membres des médias après sa ronde.

Il détient quatre coups d’avance sur ses plus proches poursuivants, un quatuor formé du Chilien Mito Pereira, du Sud-Coréen K.H. Lee et des Américains Peter Malnati et Justin Lower.

Mackenzie Hughes a été le meilleur Canadien de ce premier 18 trous au Texas en remettant un pointage de 68 (-4). Il est à égalité au 25e rang.

Adam Svensson (-3, 40e), Roger Sloan (-1, 79e), Michael Gligic (E, 107e), Nick Taylor (E, 107e) et Adam Hadwin (+2, 143e) sont les autres représentants de l’unifolié à ce tournoi.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.