/finance/business
Navigation

Les jeunes et l’itinérance: Comment la Fondation Home Depot Canada les aide à sortir de l’ombre

Les jeunes et l’itinérance: Comment la Fondation Home Depot Canada les aide à sortir de l’ombre
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Depuis plusieurs années, la Fondation Home Depot offre son appui à des organismes communautaires de tout le pays qui œuvrent auprès des jeunes itinérants. Parce que les besoins sont de plus en plus grands, elle a décidé d’accroître son engagement pour le porter à 125 millions de dollars d’ici 2030 afin de prévenir l’itinérance chez les jeunes et y mettre fin. Elle dépasse ainsi son objectif initial qui était de distribuer 50 millions de dollars d’ici 2022.

Entre toutes les causes philanthropiques, pourquoi avoir choisi les jeunes et l’itinérance? « C’est une réalité qui est bien présente, mais dont on parle peu malheureusement, explique Steven Vetrone, directeur de district Opérations chez Home Depot et administrateur de la Fondation Home Depot Canada. On a voulu la rendre plus visible. C’est aussi une mission importante qui rejoint les valeurs que nous mettons de l’avant, soit prendre soin de nos gens et redonner à la communauté dans laquelle nous vivons.

Des besoins à combler  

Au Canada, malgré les efforts des collectivités, l’itinérance chez les jeunes ne cesse d’augmenter. Les études estiment qu’environ 20% de la population itinérante a moins de 25 ans, ce qui représente 35 000 personnes par an qui cognent à la porte des refuges. 

Parmi eux, ils sont plus de 40% à s’être retrouvés sans-abri pour la première fois avant l’âge de 16 ans. Un départ dans la vie qui mène très souvent au décrochage scolaire, ce qui limite leurs chances d’accéder au marché du travail. Ils vivent de l’instabilité pour se loger, manquent de liens sociaux significatifs et connaissent des problèmes de santé physique et mentale.

En 2021, la Fondation a remis plus de plus de 5 millions de dollars à 33 organismes québécois, dont la Mission Bon Accueil et Adojeune. Elle est aussi un partenaire majeur et de longue date de Dans la rue, à qui elle a versé plus de 1,4 million de dollars depuis 2015.  

Les jeunes et l’itinérance: Comment la Fondation Home Depot Canada les aide à sortir de l’ombre
Photo courtoisie

L’appui de la Fondation à cet organisme a pris diverses formes: financement de rénovations pour offrir un environnement chaleureux et sécuritaire aux jeunes, financement de ses programmes d’employabilité et de l’école Emmett Johns, aide bénévole d’équipes d’employés de plusieurs magasins Home Depot, campagnes de financement en magasin avec le projet Porte orange.

«Tous ces organismes en font déjà beaucoup, mais ils ont toutefois besoin d’en faire plus, de là notre décision de plus que doubler notre engagement, explique Steven Vetrone. On répond ainsi à leurs demandes pour élargir leurs services afin d’encore mieux soutenir les jeunes et les aider à réintégrer la société.»  

Faire une différence  

L’aide apportée à ces organismes a fait une différence pour plusieurs jeunes. C’est le cas d’Alex*, un ancien étudiant de l’école Emmett Johns. C’est là qu’il a vu une annonce pour une formation dans un centre de jeux vidéo qui a changé sa vie. «J’ai appliqué et fait une formation de six mois avec deux stages. Après, j’ai eu le travail. Dans la rue m’a beaucoup aidé. Surtout en ayant des gens à qui parler, des gens qui étaient présents pour m’écouter, me soutenir, me guider vers d’autres projets, d’autres futurs et d’autres avancements», raconte-t-il.

Les services de Dans la rue ont permis à Jean-Michel* de poursuivre ses études pour aujourd’hui exercer le métier qu’il aime. «Je me suis souvent ramassé au centre de jour quand j’avais besoin de manger, confie-t-il. Ça m’a vraiment aidé. Ça a fait du bien de me sentir accueilli, de ne pas me faire juger. Ça m’a permis de continuer mes études. Si Dans la rue n’avait pas été là pour moi, j’aurais sûrement tout lâché. Maintenant, j’ai la chance de faire ce que j’aime. Je suis souffleur de verre.» 

Quant à Léa*, les intervenants de Dans la rue l’ont aidé à retrouver sa motivation. «Ils m’ont fait comprendre que j’avais de la valeur à leurs yeux. Ils m’ont redonné espoir en mes capacités», dit-elle.

Vous avez envie de faire votre part pour venir en aide à ces jeunes en situation d’itinérance? Il suffit de consulter le site web de la Fondation Home Depot Canada à: 

www.homedepot.ca/fondation

«C’est grâce à l’effort collectif que l’on pourra prévenir et mettre fin à l’itinérance chez les jeunes», conclut Steven Vetrone. 

*Tous les prénoms sont fictifs.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.