/news/currentevents
Navigation

Prisonnier et agente correctionnelle en cavale : l’appel au 911 rendu public

Coup d'oeil sur cet article

L’appel au 911 de Vicky White a été rendu public, mercredi, deux jours après la mort de l’agente correctionnelle au terme d’une poursuite policière à Evansville, dans l’Indiana.

• À lire aussi: Fin de cavale aux États-Unis pour un dangereux évadé, sa gardienne complice est décédée

• À lire aussi: Cavale sur fond de romance aux États-Unis: la voiture des deux fugitifs retrouvée, l’enquête piétine

Mme White était recherchée pour avoir aidé Casey White, un accusé de meurtre, à sortir d’une prison de l’Alabama à la fin avril. Elle s’était alors enfuie avec lui pendant 11 jours.

Les autorités de l’Indiana ont affirmé que les agents pourchassaient une Cadillac conduite par M. White, et que le véhicule a terminé sa course, renversé dans un fossé. Les enquêteurs ont avancé la possibilité que Mme White se soit suicidée une fois le véhicule immobilisé.

AFP

Six secondes après le début de l’appel, la femme dit «stop» et «attendez, arrêtez...les sacs gonflables vont se déclencher et nous tuer». Elle a également mentionné regretter avoir quitté l’hôtel où ils s’étaient cachés avant de prendre la route.

Tout porte à croire que l’appel au 911 commence vers la fin de la poursuite, puisque douze secondes après le début de l’enregistrement, on peut y entendre quatre impacts bruyants.

Quelques instants plus tard, les policiers sont arrivés près du véhicule et ont tenté de retirer l’arme à feu des mains de Vicky White.

La fugitive de 56 ans a été transportée à l’hôpital, où elle est décédée.

Casey White, 38 ans, a été arrêté et ramené en prison en Alabama.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.