/news/politics
Navigation

Les Laurentides sous-financées, selon les élus de la région

Le P’tit Train du Nord
Photo courtoisie, Tourisme Laurentides

Coup d'oeil sur cet article

Le Conseil des préfets et des élus de la région des Laurentides (CPÉRL) reproche à Québec de sous-financer la région, qui a connu une croissance démographique importante au cours des dernières années. 

Victime de son propre succès, la région des Laurentides aurait attiré 12 000 nouveaux résidents sur les 40 000 ayant quitté Montréal, sans compter les propriétaires de chalet qui y séjournent à temps plein ou à temps partiel.

«L’augmentation exceptionnelle de la population qu’a connue la région des Laurentides ces dernières années est la plus importante parmi toutes les régions du Québec», a expliqué le CPÉRL par communiqué, vendredi.

Le sous-financement qui s’est occasionné à la suite de cette croissance représente le revers de la médaille de l’attractivité des Laurentides. N’étant pas indexée au poids démographique de la population, la part du budget ne serait plus suffisante pour combler les besoins de la région.

La santé, le transport et l’accès à la nature affectés

L’accessibilité et la qualité des services du secteur de la santé des Laurentides ont encaissé un dur coup pour cette raison.

Délestages, allongements des listes d’attente, ou encore attente exagérée pour des tests diagnostiques ont créé «énormément d’anxiété chez les patients».

De ce fait, le tiers des Laurentiens voulant solliciter des services médicaux doivent aller à Montréal, à Laval ou même en Ontario.

Le trafic n’en sort pas indemne non plus. «La croissance démographique provoque également une pression énorme sur le réseau d’accès routier laurentien qui, du sud au nord, connaît un flux de circulation très important», a rapporté le CPÉRL.

Pour remédier à ces problèmes, le CPÉRL espère avoir droit à un budget plus cohérent avec le nouveau portrait démographique de la région. Il compte d’ailleurs interpeller le gouvernement sur la situation lors d’un point de presse prévu lundi prochain.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.