/sports/racing
Navigation

Des pilotes québécois en mission dans la série canadienne Pinty’s

Andrew Ranger Marc-Antoine Camirand
Photo courtoisie, Fannie Brouillette Andrew Ranger (à gauche) et Marc-Antoine­­­ Camirand (à droite) partageront le même commanditaire, soit le concessionnaire GM Paillé à Berthierville de Jean-Claude Paillé (au centre).

Coup d'oeil sur cet article

BARRIE | Ils seront 20 pilotes, dont la moitié provenant du Québec, à participer à la première de 13 courses de la série NASCAR Pinty’s, samedi soir sur le circuit ovale de Sunset, en Ontario.

Et si la tendance se maintient, les représentants de la Belle Province sont des aspirants logiques au titre cette saison. Pour rappel, les quatre dernières couronnes ont toutes été acquises par des Québécois. En 2020, l’Ontarien Jason Hathaway avait remporté les grands honneurs, mais, en raison de la pandémie, le calendrier avait été réduit à six étapes hors championnat.

Deux records dans la mire

Parmi les favoris de cette série de stock-car la plus relevée au pays se pointe Louis-Philippe Dumoulin qui aspire à devenir le premier pilote de l’histoire à défendre son titre avec succès. Et, comme Andrew Ranger, il pourrait égaler le record de quatre championnats en NASCAR Pinty’s que détient en exclusivité l’Ontarien Scott Steckly.

« Notre but est de gagner, d’expliquer Dumoulin, et particulièrement cette année. Égaler la marque de Scott serait extraordinaire, d’autant plus que j’ai porté les couleurs de son équipe au début de ma carrière. »

Dumoulin reconnaît toutefois que cette saison s’annonce particulièrement compétitive.

« Rien n’est acquis, d’indiquer le Trifluvien. Pour s’imposer, il faudra de la polyvalence, des victoires et des top 5 pour récolter des points précieux. »

Une troisième bannière

Pour Ranger, c’est une nouvelle aventure qui s’amorce avec l’équipe de David Wight.

« Je pense que nous avons tous les ingrédients pour connaître une bonne saison », de relater celui qui défendra les couleurs de Chevrolet et qui compte 30 victoires, du jamais-vu dans la série.

Le pilote originaire de Roxton Pond, en Estrie, pourra compter sur l’appui du même commanditaire que Marc-Antoine Camirand [le concessionnaire GM Paillé à Berthierville] et pourrait devenir le premier pilote à gagner trois titres avec trois bannières différentes après Ford et Dodge. Ranger travaillera aussi avec un nouveau chef d’équipe, un certain Cayden Lapcevich, champion de la série en 2016.

Quatre en quatre sur ovale ?

Raphaël Lessard sera un autre pilote à surveiller bien qu’il soit limité aux huit épreuves sur circuit ovale. Sa fiche en NASCAR Pinty’s est éloquente, lui qui compte trois gains (sur ovale) en cinq départs à vie. L’an dernier, à Sunset, il avait remporté les deux premières étapes de la saison.

« On veut rester parfait, prétend-il, mais je ne veux pas trop y penser. Je suis conscient que la compétition sera très forte. »

Le pilote de Saint-Joseph-de-Beauce partagera le volant avec Ray Courtemanche Jr. qui se consacrera aux cinq épreuves sur circuit routier.

Parmi les autres Québécois, Alexandre Tagliani, Kevin Lacroix et Camirand sont aussi de sérieux candidats au titre. Quant à Jean-Philippe Bergeron, qui a fait ses classes aux États-Unis au cours des récentes années, il en sera à son baptême en NASCAR Pinty’s.

Associé à l’écurie de Dave Jacombs, le pilote de Saint-Donat, dans Lanaudière, pourra compter sur l’expertise du Beauceron Mario Gosselin, propriétaire d’une écurie en série NASCAR Xfinity et qui fera le déplacement à Sunset à titre de chef d’équipe.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.