/sports/hockey
Navigation

Élimination du Wild: «Je n’ai pas été assez bon», avoue Cam Talbot

Élimination du Wild: «Je n’ai pas été assez bon», avoue Cam Talbot
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le Wild du Minnesota avait donc choisi de miser sur le gardien Cam Talbot plutôt que sur le Québécois Marc-André Fleury et il a perdu son pari. 

• À lire aussi: Une autre déception printanière pour le Wild

• À lire aussi: Une dernière chance pour les Bruins

«J’ai tout fait pour demeurer prêt, tu ne veux pas arriver comme ça dans un match où tu fais face à l’élimination, mais tu veux toujours avoir l’opportunité de jouer durant les séries, a commenté Talbot, forcément déçu après l’élimination du Wild, jeudi soir, tel que cité par le site web de la Ligue nationale de hockey. Ils m’ont donné l’opportunité, mais je n’ai simplement pas été assez bon.» 

Talbot n’a certainement pas à prendre tout le blâme. Son dernier match remontait au 28 avril, soit il y a deux semaines. Depuis, c’est Fleury qui avait obtenu le départ pour les cinq premières parties de la série face aux Blues de St. Louis.

Jeudi soir, dans une défaite de 5 à 1, Talbot a été déjoué quatre fois en 26 tirs. Dans le cas de Fleury, il a présenté une fiche de 2-3, une moyenne de buts alloués de 3,04 et un taux d’efficacité de ,906 au cours des récentes séries.

Un but déterminant

L’entraîneur-chef Dean Evason, qui a sans doute considéré que Talbot n’avait pas subi la défaite en temps réglementaire à ses 16 plus récentes sorties (13-0-3), ne considère pas nécessairement que le choix du gardien a fait la grande différence face aux Blues.

«Notre première période a été fantastique, a fait remarquer Evason à propos du sixième match. Nous avons fait tout ce qu’on pouvait nous demander. Nous avons joué de la bonne façon, avec intensité. Nous avons obtenu des chances, mais sans être en mesure de marquer.»

Les Blues menaient plutôt 1 à 0 au terme du premier engagement, jeudi soir, à la suite d’un but du défenseur Nick Leddy avec cinq minutes à écouler à la période.

«Ils ont inscrit ce but et nous n’avons pas bien géré le tout, ç’a fait la différence», a reconnu Evason.

Fleury : joueur autonome 

Fleury, 37 ans, doit maintenant devenir joueur autonome sans compensation et il serait très étonnant de le revoir avec le Wild, l’an prochain. Soit dit en passant, Talbot avait affiché un dossier de 0-3-3 et une moyenne de 5,06 à ses six départs précédents face aux Blues.

«C’est décevant de ne pas avoir gagné ce soir [jeudi] et de ne pas avoir traversé la première ronde des séries, a convenu Evason, dont l’équipe avait terminé au deuxième rang du classement de l’Association de l’Ouest une fiche de 53-22-7 et un total de 113 points. 

«Quand tu es si proche, tu te demandes : que va-t-il se passer maintenant? Allons-nous être à nouveau tous réunis l’an prochain ou non? C’est difficile.»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.