/lifestyle/family
Navigation

Dévotion: Dead by Daylight devient plus inclusif

Dead by Daylight
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

À l’aube de son sixième anniversaire – et à quelques jours de la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie – la saga vidéoludique Dead by Daylight adopte les couleurs de l’arc-en-ciel. Le survivant David King fait voler la porte du placard, devenant le premier personnage homosexuel de l’histoire du jeu.

«La communauté LGBT est très importante. Se sentir appuyé, sentir qu’on peut s’exprimer librement, ce sont des choses auxquelles tous les humains devraient avoir accès. C’est très important pour nous», avance Dave Richard, directeur créatif chez Behaviour Interactif, le studio montréalais derrière Dead by Daylight

Mais qu’est-ce que Dead by Daylight

Il s’agit d’un jeu d’horreur multijoueurs, asymétrique, créé de toutes pièces par le studio montréalais Behaviour Interactif. Les joueurs peuvent choisir leur clan (tueur ou survivant) pour jouer au chat et à la souris dans des environnements glauques et menaçants dont les potentielles victimes doivent s’échapper. 

Depuis son lancement en 2016, Dead by Daylight est devenu l’hôte de certaines des plus grandes icônes de l’épouvante, accueillant dans ses rangs des croque-mitaines de la trempe de Michael Myers, Freddy Krueger, Leatherface et Ghostface. Le bassin de survivants compte pour sa part les Laurie Strode, Ash Williams et autres Cheryl Mason de ce monde.

«Prendre le temps»

Il y a un moment déjà que le studio montréalais cherchait à dévier de la trame narrative hétéronormative dans certains chapitres et tomes de son Dead by Daylight. Il suffisait de trouver le contexte idéal pour le faire, ainsi que de «prendre le temps nécessaire» à le faire comme il se doit. 

La firme GaymerX, spécialisée en matière d’inclusion dans le monde des jeux vidéo, est venue prêter main-forte à Behaviour Interactif dans ce processus. 

Dead by Daylight
Photo courtoisie

«Ça a pris du temps. Mais on voulait vraiment être certains de créer une histoire complète, pas simplement d’inclure un personnage homosexuel pour le principe, et aussitôt passer à autre chose», avance Dave Richard, promettant du même souffle de continuer à explorer différentes avenues semblables dans le futur. 

C’est donc dans le nouveau tome des archives de Dead by Daylight, intitulé Dévotion, qu’on en découvre davantage sur le passé de David King, notamment ses conflits personnels au sujet de son orientation sexuelle. Un ancien petit ami est évoqué, comme la difficulté qu’a jadis éprouvée notre héros à accepter son homosexualité. 

Outre cette portion de l’histoire, l’impact sur l’expérience de jeu est minimal. Car non, David King n’a pas été modifié pour transpirer l’homosexualité. Les quelque 50 millions de joueurs de Dead by Daylight retrouveront donc le personnage tel qu’ils l’ont toujours connu.

«Comme dans la réalité, qu’on soit hétérosexuel, bisexuel ou gai ne change rien. Il ne change pas de personnalité ni de look. On voulait simplement ajouter plus de contenu à son histoire et son contexte», précise Dave Richard. 

De plus en plus commun 

Il ne s’agit pas du premier effort d’inclusion fait par Behaviour Interactif ; le studio montréalais avait déjà solidifié son rôle d’allié à la communauté LGBT avec l’ajoute d’un charme aux couleurs de la fierté, il y a deux ans. 

D’autres studios ont également exploré des trames narratives gaies, lesbiennes et bisexuelles dans les dernières années. On n’a qu’à penser à The Last of Us Part II qui a donné une conjointe à son héroïne, à Mortal Kombat qui a (quoique discrètement) inclus un personnage homosexuel dans son écurie, ou encore The Sims qui permet aux joueurs de choisir l’orientation sexuelle de ses personnages. 

«Dans le futur, ça devrait devenir une normalité», conclut Dave Richard. 


Le 11e Tome des Archives, Dévotion, est présentement disponible.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.